Le Guide de l’agroécologie en pratiques d’Agrisud

Selon les derniers chiffres de la F.A.O (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), dans le monde, 1 personne sur 7 est sous ou mal-nourrie. Alors, après 20 ans à aider et former les paysans et exploitants des pays du Sud, le réseau Agrisud International propose aujourd’hui un « Guide de l’agroécologie en pratiques » afin de trouver des solutions techniques et politiques aux problèmes liés à la faim dans le monde.


Composé de 3 parties construites autour des fondamentaux de l’agroécologie, des systèmes de productions responsables et des bonnes pratiques écologiques, ce guide de 200 pages est un recueil d’expériences en Angola, au Brésil, en Côte d’Ivoire au Sri Lanka ou encore au Sénégal. Son ambition ? Etre utile tout simplement, comme nous l’explique Yvonik Huet, Directeur général d’Agrisud International(1).

Yvonik Huet PAD

L’agroécologie est une alternative aux schémas agricoles classiques. Elle privilégie les petites exploitations familiales et allie performance économique au respect de la terre et de l’environnement. Derrière ce mode d’exploitation nouveau, se cache une réelle volonté de combattre les pressions économiques, politiques et lobbyistes, des entreprises ou pays riches. Un enjeu de taille, car pour Stéphane Hessel, ambassadeur de France et co-rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la situation est grave et les pays riches ne doivent pas oublier leur obligation de faire réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici à 2015 (1).

Stephane Hessel PAD

(1) Propos recueillis le mercredi 29 septembre, lors de la conférence « AGRISUD : l’alimentation pour tous : plus qu’un droit, un devoir »à la Caisse des Dépôts, salle Solférino, 15 quai Anatole France – Paris 7e par Yolaine de la Bigne et Michaël Blaizot.

– Cliquez pour consulter le « Guide de l’agroécologie en pratiques » sur le site d’Agrisud

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone