Le généticien Albert Jacquard est mort

Albert_Jacquard wikimedia commonsGénéticien renommé et combattant des idées reçues, Albert Jacquard, vient de mourir à l’âge de 87 ans. Néoplanète l’avait interviewé au début de l’été. Il était déjà très atteint par la maladie mais défendant toujours avec autant d’ardeur ses convictions.

Militant planétaire de l’humain, il n’a eu de cesse de s’élever contre les injustices, posant les questions qui dérangent et prenant la défense des plus démunis. Il avait été rendu célèbre en 1981 par son « Eloge de la différence ».

Dans son dernier ouvrage « Réinventons l’humanité » (Sang de la Terre), il lançait avec Hélène Amblard un cri d’alarme qui est aussi un cri d’espoir en posant la question « Qu’est-ce que l’Homme, qu’est-ce que l’humanité ? »

Voici un extrait de l’entretien qu’il avait accordé à Néoplanète : « Nous vivons une mutation complète de la condition des humains », déclarait alors Albert Jacquard. Pour lui, d’emblée « être humain, c’est faire partie de l’unique forme du vivant capable d’inventer l’humanité, qui reste une adhésion, un défi sans cesse relevé depuis que l’homme est homme : celui d’innover ». « La question n’est pas pour nous de sauver la Terre, mais de développer, en la réinventant, l’humanité sur Terre, disait-il. Ce ne sera possible qu’en respectant notre planète et en nous respectant nous-mêmes, humains d’aujourd’hui, d’hier et à venir. Demain dépend de nous»

Nous publierons l’intégralité de l’interview dans le prochain numéro de Néoplanète.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.