Restauration :

Le fast-food ok, mais good alors !

Vous êtes familier des déj’ sur le pouce, sandwichs entre deux rendez-vous ou encore des dîners au bord d’un des nombreux food trucks installés en France ? La restauration rapide (dite fast-food) a eu raison de vous. Néanmoins, peut-on manger « fast & good » à la fois ? Quels efforts environnementaux peut-on noter ? C’est la question que nous nous sommes posée. 

SliderCaliCantine California

Si Carlo Petrini et son mouvement Slow Food ont fait de nombreux adeptes partout en Europe, notre rythme de vie ne nous permet pas toujours de nous attabler pendant des heures. Pourtant, en bons chauvins que nous sommes, nous aimons passionnément les produits de nos terroirs, cultivés dans le respect de notre planète.

Ainsi, l’exigence française a su s’infiltrer au sein d’une fast-food, à l’origine copiée sur le modèle américain, qui évolue vers le haut de gamme. Tour d’horizon de nos efforts !

McDonald’s France fait des efforts

Big Mac Ian Burt
© Ian Burt

Qui dit fast-food dit McDonald’s. Pourtant, si la multinationale américaine ne brille pas par sa politique de développement durable, sa filiale française, elle, fait figure de bon élève. En effet, au-delà d’un logo émeraude, « McDo » concède de réels efforts. Depuis plusieurs années, l’enseigne utilise des produits français, recycle ses huiles de friture et met à la disposition des clients des emballages carton et papier composés de fibres recyclées ou vierges certifiées FSC ou PEFC.

Nous avons testé : le Big Mac et ses frites

Composition : pain à la farine de blé 100% français, bœuf à 48% d’origine française, salade à 37% d’origine française, oignon, cornichon, fromage, sauce (à la recette secrète… ) et pommes de terre 100% françaises.

Dégustation : pas facile à manger. De la sauce par-ci, de la salade par-là. Le sandwich coupe les grosses faims mais ne réjouit pas les gourmets. Les frites sont plus faciles à manger, et on se lèche les doigts -plein de sel- à la fin !

Prix : 4€15 pour le Big Mac, 2€50 pour une portion moyenne de frites

EXKi : le bon élève des fast-food

Visuel Nouvelle gamme EXKi -®davidplas
© EXKi – Davidplas

Dès sa création, la marque belge avait pour but d’offrir une restauration rapide, composée de produits naturels. L’engagement est tenu puisqu’avec des boutiques à Paris et Lille, EXKi propose des produits frais, réalisés et livrés le jour même : sandwichs, salades, tartes… La carte change au fil des saisons, avec des produits majoritairement issus de l’agriculture belge et bio. Ici également les sacs en papier et emballages en carton sont recyclés ou certifiés PEFC, les plateaux réalisés à partir de carton recyclé et les contenants sont en plastique recyclable.

Nous avons testé : la salade Apricale et le fruit & tea à la fraise

Composition : tomates, mozzarella, pesto de basilic, roquette et basilic pour la salade. Fraises belges, thé du Hammam, sirop de canne et menthe fraiche pour la boisson.

Dégustation : dans un petit verre en plastique, la salade se déguste à la fourchette. Fraîche et savoureuse, elle répond à nos attentes. Le fruit & tea est une agréable découverte. Mixé sur place, il est sain et rafraichissant.

Prix : 5€20 la salade, 4€20 le jus

Jambon-beurre, le sandwich préféré des Français

julesstonesoup
© Julesstonesoup

Il est emblématique et indétrônable, le jambon-beurre a été vendu à 1,2 milliards de reprises en 2014, voyant ses ventes augmenter de 2,33% par rapport à l’année passée. S’il est né en boulangerie, sa version triangle ou réfrigérée est apparue dans le circuit de la grande distribution. A chacun sa recette, même si les trois éléments principaux sont immuables.

Nous avons testé : le jambon-beurre en boulangerie

Composition : Pain à la farine blanche fait maison, beurre et jambon d’origine industrielle.

Dégustation : Dans son emballage en papier, le sandwich baguette est relativement simple à dévorer. Le pain est croustillant et le reste des ingrédients fait le travail !

Prix : 2,74€ (moyenne française)

La folie food truck

Cantine California Kitchen looking out
© Cantine California

Les camions restaurants ont de plus en plus la côte en France, et pour preuve, ils seraient 350 à être référencés sur le territoire. Chacun a sa spécialité : thaï, burgers, raviolis, galettes bretonnes… Autant dire que le client n’a que l’embarras du choix… lorsqu’il tombe dessus ! Car comme son nom l’indique, le food truck n’a pas d’emplacement fixe et se balade. Selon les frères Pourcel, la Mairie de Paris aurait enregistré 250 demandes en 18 mois, penchant davantage vers les projets responsables, mettant en avant les produits issus de filières bio ou circuits courts.

Nous avons testé : le Cali’ classic burger de la Cantine California

Composition : pain de fabrication artisanale, bœuf français issu de l’agriculture biologique, cheddar fermier, bacon français bio, tomates, oignons, laitue et avocat frais, directs producteur, pickles et sauce maison.

Dégustation : Dans son emballage en papier kraft, le Cali’ classic burger est couvert d’un pain doré, très moelleux à la dégustation. Tous les éléments du sandwich ont beaucoup de goût, notamment la viande, d’origine français. Prévoyez néanmoins une serviette pour la sauce sur les doigts !

Prix : 11€, frites comprises.

Bien sûr, de nombreuses autres formes de restauration rapide existent, comme la pizza, le panini ou encore la galette. Nous vous invitons à les tester et à nous donner votre avis !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après des études de journalisme à Paris et Dublin, Julie s'est lancée comme correspondante pour des sites d'informations québécois, couvrant l'actualité française. En 2013, elle revient sur les bancs de Néoplanète, qu'elle avait déjà arpentés quelques années plus tôt. En parallèle, elle cultive son blog, consacré au voyage.