Bio architecture : le concours Solar Decathlon

Nous connaîtrons bientôt les résultats du « Solar Decathlon », un  concours qui se tient actuellement à Madrid. À côté de la « Casa de Campo », le poumon vert de la capitale espagnole, les futurs grands architectes du monde, encore étudiants, proposent un développement durable de la maison traditionnelle. Faites attention : la maison verte arrive !

Le mois de juin, c´est le mois de l´architecture durable à Madrid. La capitale espagnole accueille la première édition européenne du Solar Decathlon, une compétition universitaire biennale et internationale organisée depuis 2002 par le Département américain de l´Énergie. C´est, en fait, la première fois que cette compétition sort des États-Unis. Vingt et une universités d´Europe, d´Amérique et d´Asie ont été sélectionnées pour présenter leurs jolies et, surtout, écologiques, maisons.

En plein XXIème siècle, l´époque qui a pris le plus conscience des enjeux environnementaux, les créateurs du Solar Decathlon essaient avec cette compétition de rapprocher les gens des énergies renouvelables, et plus particulièrement de l´usage de l´énergie solaire. Par contre, la tâche n´est pas facile pour les équipes participantes ! Les différentes universités des trois continents doivent en effet bâtir une maison de 75 mètres carrés n´utilisant que le soleil comme source d´énergie…

En fait, chaque université a développé pendant deux ans une demeure qui est désormais montée et exposée à « Villa Solar », une petite « ville » construite spécialement pour accueillir les 21 projets internationaux. Cette ville artificielle de 30.000 mètres carrés est située à Madrid, entre le Palais Royal et le fleuve Manzanares. Elle est traversée aussi par le Chemin Royal, qui arrive jusqu´à la « Casa de Campo », le poumon vert de la capital espagnole (un bon endroit pour fêter cet évènement, n´est-ce pas ?).

Chaque maison est soumise à une dizaine de critères, comme l´évaluation de l´architecture, les performances énergétiques ou encore le confort qu´elles proposent. Le projet qui gagnera sera celui qui accumulera le maximum de points, comme dans un décathlon olympique

Armadillo Box

La France participe au Solar Decathlon avec deux « bio projets » architecturaux. Le plus connu, Armadillo Box, a été développé par l´École National Supérieure d´architecture de Grenoble. La particularité de ce projet est qu´il est inspiré par le tatou (armadillo, en espagnol), car cet animal (un petit mammifère avec un caparaçon qui lui permet de s’enrouler comme une boule) s´adapte aux climats chauds grâce à son métabolisme lent qui ne produit que très peu de chaleur. Il régule lui-même sa chaleur interne !

armadilloÀ partir de cette idée, l´équipe grenobloise a suivi comme objectif principal de minimiser les besoins en chauffage et en rafraîchissement. Par exemple, la maison est faite de façon que l’on puisse profiter de toute la lumière naturelle possible. L´équipe a crée un noyau technique qui héberge toute la technologie et a organisé la maison autour de lui.

Autre curiosité : cette maison révolutionnaire a deux terrasses, une d´hiver au sud et l´autre au nord pour l´été. En bref, un foyer complètement bio où, par exemple, les architectes ont su choisir les matériaux par rapport à la quantité de CO2 qu´ils produisent et par rapport à l´énergie utilisée lors de leur production.

Napevomo House

Le deuxième projet « bio » architectural français participant à cette compétition écologique a été développé par Arts et Métiers Paris Tech. Baptisé Napevomo House (Comprenez « ça va bien ? » en langue cheyenne), la maison parisienne du concours autorégule les températures intérieures, tout en conservant son confort.

Le but de ce projet est de créer des maisons préfabriquées qui peuvent conserver leur chaleur et leur énergie grâce à des matériaux intelligents qui ne nuisent pas à l´environnement. Arts et Métiers Paris Tech propose ainsi une excellente efficience énergétique avec un bon isolement et des fenêtres performantes.

Cette compétition dédiée au futur de l´architecture, l’architecture bio, responsable et durable se déroule tous les deux ans. Le 27 juin, les organisateurs et le jury de Solar Decathlon rendront public le nom de l´équipe victorieuse. Bonne chance à tous !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone