« Le challenge développement durable » assure un avenir ensoleillé

gagnants-challenge AllianzLors du concours « et si on changeait le monde : le challenge développement durable. » l’assureur Allianz en partenariat avec Idinvest Partners (leader européen du financement et de l’investissement dans des entreprises de taille moyenne) ont élu deux projets spécialisés dans le photovoltaïque.

Le concours était destiné à récompenser les projets les plus pertinents dans les domaines de l’énergie renouvelable, du recyclage et de la réduction de CO2. Quinze jours après la clôture des votes sur internet, le jury (composé de huit membres dont  Jaques Richier, PDG d’Allianz France, Marie Cécile Lebard, directrice du développement durable de l’assureur et Yolaine de la Bigne, fondatrice du magazine Néoplanète) récompense deux des quinze candidats : l’entreprise Advansolar et la société Solaire 2G.

  • Advansolar (Nice, Alpe maritime) : le vélo électrique à énergie solaire

« Mettre à la disposition du personnel des entreprises et des collectivités des vélos électriques, mais aussi les abris solaires nécessaires à leur recharge » explique Raphael Briere, président d’Advansolar dans son court métrage diffusé sur France 3 le 27 avril dernier. Son projet est récompensé par un chèque de 30 000€ afin que l’entreprise puisse étendre sa construction d’abris de vélo à panneau photovoltaïque.

  • Solaire 2G (Rousset, bouche du rhone): l’énergie solaire pour un foyer 100% responsable

Son président Jérôme Mouterde, a eu l’idée d’« un panneau solaire révolutionnaire qui fournit dans une habitation à la fois l’eau chaude et l’électricité en utilisant la totalité de l’énergie captée ». « Avec ces panneaux solaires de nouvelle génération, plus performants(…). On passe ainsi de consommateur d’énergie polluante à producteur d’énergie propre », a-t-il précisé dans la présentation diffusé le 15 mai sur France 3. La société remporte grâce à son projet un chèque de 100 milles euros qui lui permettra de « faire connaître (sa) solution au plus grand nombre et ainsi d’accélérer un changement de comportements nécessaire afin de préserver la planète ».

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après un an passé en Irlande où elle obtient son bac à lauréat, elle revient en France où elle suit une année de lettres modernes à la faculté de Bordeaux. Depuis 2011 elle suit une formation de journaliste à Paris.