Le billet d’humeur de Nicolas Trub : des croissances ?

Nicolas Trub« Nous devons changer notre instrument de mesure de la croissance. »(1) Dans ses vœux à la presse le 8 janvier 2008, le président de la République a fait part d’une intention dont je regrette qu’elle n’ait été plus actée par la gent journalistique, trop occupée ce jour-là, à relayer le croustillant bling-bling de sa love story avec « Carlita ». J’attendais ça depuis ce jour de 1984 où, stupéfait, j’ai appris en cours d’économie de seconde qu’un carambolage sur le périf était une contribution positive à la croissance du PIB, à cause notamment des frais d’assurance, de carrosserie et autre solde de pompier que tout accident ne manque pas d’engendrer. Rappelons d’une part la non-prise en compte du BIB (Bonheur intérieur brut) : à flux financiers égaux, un pays de 68 millions de dépressifs a le même taux de croissance que celui de 68 millions de gens heureux, ce qui pose un problème de « richesse perçue ». Et, d’autre part, la comptabilisation des ressources naturelles qui n’existe pas dans le modèle actuel : on ne glisse pas un petit billet dans les puits de pétrole à sec pour les remercier de leurs bons et loyaux services (2), ni dans les mines de cuivre lorsqu’elles ont cessé de rougeoyer. La planète fournit ses bienfaits à l’œil, ce qui vient légèrement perturber le « compte de résultat » des activités humaines. C’est une comptable évidence. Vivement ce jour où les cracks de l’Insee flanqués de quelques Nobel rendront publique la nouvelle martingale de la mesure des richesses, découvrant un secret que je subodore, et dont la mise au grand jour fera blêmir plus d’un José : nous sommes déjà en décroissance. Cette constatation nous mettant devant le seul véritable chantier du siècle : l’invention d’une prospérité à croissance nulle.

1- Source : www.elysee.fr
2- Manquement bien développé dans « Le plein s’il vous plaît ! La solution au problème de l’énergie », de Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean, aux éditions du  Seuil.

Découvrez Nicolas Trub : Lisez notre article !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone