Le bateau de Brigitte Bardot en mer contre les braconniers

Quoi de plus emblématique pour une défenseuse des animaux que d’avoir un bateau à son nom pour combattre les braconniers ? Cette année, la Fondation Brigitte Bardot et l’association Sea Shepherd se sont rassemblées pour financer un trimaran à grande vitesse capable d’intercepter les braconniers des mers.

« Ensemble, nous rendrons les mers hostiles à ceux dont les cœurs sont dominés par la cruauté et la cupidité, écrit dans une lettre adressée à BB le capitaine Paul Watson, président de Sea Shepherd. Ce navire sera le vôtre et nous serons très honorés d’être vos pirates de la compassion. »

Son association s’est mobilisée avec la Fondation Brigitte Bardot pour donner naissance à un trimaran à grande vitesse baptisé « Brigitte Bardot ». Son objectif : combattre les braconniers des mers du globe.

L’alliance entre les deux fondations n’en est pas à son commencement : déjà en 1977, Paul Watson et BB s’étaient retrouvés sur la banquise canadienne pour dénoncer le massacre des phoques. D’autres actions d’aide aux animaux marins ont par la suite été menées, comme en 2010, lorsque l’équipage de Sea Shepherd et la Fondation Brigitte Bardot ont été aux îles Féroé pour lutter contre la chasse aux dauphins.

Pour sa première mission, le « Brigitte Bardot » ira dans les eaux libyennes libérer les poissons pris dans les filets clandestins et stopper la pêche illégale au thon rouge. L’espèce est menacée d’extinction : en 20 ans, le nombre de thons rouges adultes a diminué de 80%.

Lors de cette mission, « tout thonier senneur ou tout enclos flottant dans les eaux libyennes sera intercepté, les filets seront découpés et les poissons remis en liberté, précise Paul Watson. Cette année, c’est tolérance zéro avec les opérations de braconnage. » Son équipage informera l’OTAN et la Commission européenne des infractions constatées.

Brigitte Bardot, bloquée par des « béquilles (et) une double arthrose des hanches », n’a pas pu monter sur le bateau. Elle a néanmoins répondu à la lettre de Paul Watson, indiquant : « Vous êtes la force et le courage, moi l’amour et la détermination. Que le « Brigitte Bardot » commandé par Paul Watson soit un symbole de victoire ! »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone