Le 8ème prix Terre de Femme

Le 3 mars 2009, au Palais de l’Institut de France, Gabriel de Broglie, chancelier de l’Institut de France, et Jacques Rocher, Président de la Fondation Yves Rocher – Institut de France et directeur développement durable et prospective du groupe Yves Rocher, remettront le 8ème prix Terre de Femme (voir notre article le 8eme prix terre de femme).

Néoplanète est partenaire de cette opération, et en attendant la remise des prix vous propose chaque semaine le portrait d’une des candidates présélectionnées.

C’est le tour de :

Annick Hugon, présidente de Binkad, 58 ans

« L’association Binkad est animée par un groupe de femmes du Nord, agissant pour les femmes du Sud. C’est dans cette direction qu’il nous faut aller : créer des relations à  long terme, aider à entreprendre et à préserver le karité dans la région de Kadiolo. »

Située au Sud Est du mali, la ville de Kadiolo a déjà bénéficié de l’aide diversifiée de l’association Binkad : création de petits maraîchages, mise en place d’ateliers de couture et tricot pour jeunes filles déscolarisées, construction d’un cinéma… Autant d’actions favorisant un réel développement économique et éducatif.
Aujourd’hui, c’est dans le cadre du projet « Karidad » qu’Annick Hugon se porte candidate au prix « Terre de femmes ». Il s’agit d’une coopérative, gérée par des femmes et dont le but est la préservation et la rentabilisation de l’exploitation du karité. Si cette coopérative existe déjà, beaucoup d’efforts restent à fournir : développement de la vente locale et recherche de marchés extérieurs, formation des femmes aux techniques de production, plantation de karité…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone