Lave-vaisselle ou vaisselle à la main ?

Est-il plus écologique d’utiliser un lave-vaisselle plutôt que de faire la vaisselle à la main ? C’est la question à laquelle le GIFAM (Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’Appareils d’équipement Ménager) répond grâce à une étude d’impact environnemental du lavage de la vaisselle.

En préambule, il faut savoir que nous sommes sous équipé par rapport à nos voisins européens, 53,7 %  des foyers français sont équipés d’un lave-vaisselle contre 70 % pour l’Italie, la Grande-Bretagne ou l’Allemagne. Ce qui laisse 12 millions de ménages qui font leur vaisselle à la main.
En moyenne, le lave-vaisselle fonctionne un peu plus de 3 fois par semaine, et dans 87% des cas, à charge complète. 40% des ménages utilisent le programme économique. Lorsqu’il n’est pas équipé de machine, le foyer français fait en moyenne 11 vaisselles à la main par semaine.
Une vaisselle à la main consomme environ 42 litres d’eau (si vous ne la laisser pas couler en continu, car sinon ça grimpe vite à 100 litres) alors que les lave-vaisselle dernière génération n’en utilisent que 10 !  Pas la peine de sortir votre calculette, si tous les foyers français utilisaient un lave-vaisselle, l’économie réalisée à l’échelon national atteindrait près de 40 millions de m3 d’eau par an… de quoi assurer la consommation annuelle des habitants de la ville de Marseille !
Et je ne parle pas de l’argent que vous économisez, pas uniquement sur l’eau, sur l’électricité également, le lave-vaisselle est moins gourmand que votre chauffe-eau, l’économie d’énergie peut atteindre jusqu’à 70% (1,9kWh). De plus, si le consommateur fait le choix d’utiliser un produit écologique en machine, les rejets en phosphore sont réduits de 98%.

Un dernier chiffre, pour un foyer de 4 personnes, l’achat d’un lave-vaisselle permet de réaliser jusqu’à 100 € d’économies par an.

Alors si vous n’êtes pas encore équipé, vous savez ce qui vous reste à faire, surtout que pendant que la machine travaillera, vous pourrez lire, jardiner, bricoler…

Si vous souhaitez plus de détails, vous pouvez contacter le GIFAM au 01 53 23 06 53 ou par mail contact@gifam.fr

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone