L’artiste, le poisson, et la marée noire

L’eau et l’environnement ? Elle en frétille d’avance. Les marées noires ? Elle les illumine. Portrait d’une artiste qui émerge.

Par Alice Audouin.

Quand on lui demande son nom, Camille Goujon répond : « Goujon, comme le poisson ». Non seulement Camille porte le nom d’un poisson, mais elle est née dans une baignoire. « Ensuite, j’ai coulé une enfance heureuse près de Paris. Au fur et à mesure que je grandissais, mon environnement bucolique et naturel se métamorphosait en Z.I, Z.A… Pendant les vacances, j’allais me baigner dans le lac de Pareloup (Aveyron, ndlr). Un été, j’ai découvert terrifiée qu’il y avait des maisons sous le lac… On m’a expliqué que la vallée avait été inondée suite à la construction d’un barrage », raconte-t-elle.

L’histoire continue, car aujourd’hui, cette jeune parisienne de 34 ans, artiste contemporaine, a centré sa création sur l’eau et l’environnement. Les stations d’épuration, les barrages hydrauliques, les forages pétroliers, les centrales nucléaires, les systèmes d’approvisionnement en eau des villes et plus récemment les marées noires, la passionnent. Camille les transforme en dessins, sculptures, installations, vidéos, dans une expression à la fois humoristique et bucolique, qui donne matière à réflexion. Elle agrège l’actualité écologique pour donner naissance à la représentation imaginaire d’une « Terre machine », sorte de représentation asexuée de notre écosystème, détruisant sa féminité. Les dessous de cette terre deviennent une triste géologie prête-à-consommer.

Travailleuse acharnée, dotée d’une grande joie de vivre, personnellement engagée dans un choix de vie écologique, Camille est régulièrement exposée en galeries et reconnue, tant dans le milieu de l’art contemporain que de celui de l’environnement. L’artiste relie magistralement ces deux univers, travestissant joyeusement les messages préoccupants, en leur donnant force et questionnement.

Article écrit par Alice Audouin, extrait de Néoplanète n°16.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone