La route du futur

Article extrait de Néoplanète n°26

 

Les temps changent. Les voitures aussi. Sécurité, confort, environnement, haute technologie, elles vont bouleverser notre vie. Néoplanète a testé pour vous ces nouveaux véhicules qui modifieront notre façon de conduire.

 

 

 

 

 

LES CONSTRUCTEURS ONT DU COEUR

Imaginez un siège conducteur qui, grâce à des capteurs, surveillerait les pulsations de votre coeur. Couplé à un téléphone portable, l’ECG Seat (siège électrocardiogramme) transmettrait des télémesures à des centres médicaux à distance, permettant ainsi à des spécialistes d’être alertés en cas de modification de votre activité cardiaque. Et de vous contacter si besoin. Dans ce cas, une alerte, via un affichage sur le tableau de bord, vous inviterait à vous arrêter. Le temps pour l’ECG Seat d’envoyer aux secours de précieuses informations. Les équipes d’intervention seraient alors informées de votre rythme cardiaque avant, voire pendant et après un accident.

Des systèmes – qui existent déjà –se déclencheraient pour éviter un drame : détecteur de franchissement involontaire de ligne, aide au maintien dans la file de circulation, prévention des collisions avec le freinage automatisé, détection de la baisse de vigilance, limiteur de vitesse… Enfin, le temps passé au volant pourrait vous dispenser d’un bilan de santé régulier chez le médecin. Car le siège électrocardiogramme fournirait des indications approfondies sur votre état. Elle est pas belle, la vie ?

LE WI-FI ANTI-CHAUFFARD

Des automobiles qui communiquent entre elles en Wi-Fi pour empêcher l’accident ? Il s’agit du Car 2 Car. Nous l’avons testé sur le circuit de Lommel* et le résultat est bluffant. Premier exemple : nous suivons un véhicule équipé de cette technologie qui disparaît dans un virage masqué par des arbres et s’arrête brutalement. Alertée dans un délai de 100 millisecondes grâce à une alarme, notre voiture s’immobilise aussitôt, évitant une collision fatale et imprévisible.

Second cas de figure, le croisement. Même situation : la visibilité est mauvaise, la végétation ne nous permet pas d’apercevoir l’auto qui arrive de notre droite et s’apprête à nous percuter. L’alarme retentit alors, notre voiture stoppe et nous voyons passer, à quelques centimètres de notre capot, le chauffard qui allait nous envoyer ad patres. Avec ce système, les conducteurs pourraient également recevoir des informations sur la fluidité de la circulation et réduire les émissions de CO2.

MA PORTIÈRE RESTE ENTIÈRE

Les bosses et les rayures sur les portières constatées par les automobilistes qui se sont garés sur une place de parking trop étroite sont une plaie coûteuse pour eux, et pourtant, ils hésitent souvent à les déclarer à leur assureur. D’après une enquête menée par Ford en Europe, 72 % des propriétaires de voitures le déplorent. Cela atteint même 79 % en France. Et les réparations finissent par peser lourd sur leur budget, parfois plus de 300 euros.

La solution ? Cette protection d’arêtes de portières, disponible à partir de janvier 2012 sur la Ford Focus. Ce système se déploie automatiquement à l’ouverture de la porte. Il s’agit d’une patte de protection cachée dans la portière. Elle vient se positionner en une fraction de seconde, afin d’éviter un choc contre un mur ou un poteau et de ne pas abîmer la peinture ou la carrosserie du véhicule d’à côté.

 

 

*Parle à ma route

C’est l’idée un peu folle de Bjarke Ingels. Ce designer danois a réalisé pour Audi la Digital Street, que l’on a pu voir en décembre, lors de la dernière édition du Design Miami. Le concept : ce n’est pas à l’homme de s’adapter à la rue, mais le contraire. Fini les feux de circulation et les stop ! La ville du futur serait constituée de parcelles de chaussée habillées de LEDs, répondant en permanence aux besoins des usagers. Un cas de figure : un piéton marche au milieu de la route, une voiture s’approche très rapidement en sens inverse. Mais, au dernier moment, elle va prendre un virage afin de l’éviter.

Notre architecte va plus loin : « Si j’imagine une ville dans vingt-cinq ans, la rue pourrait alors se transformer plusieurs fois par jour : à partir d’une zone piétonne jusqu’à l’autoroute,
de la place de la ville aux prairies. » Une vraie révolution ! Dangers écartés, environnement urbain devenant un cadre de vie capable de s’adapter aux habitants… Et les véhicules ? L’Audi A2 – présentée pour la première fois au Salon international de l’automobile à Francfort en septembre – peut communiquer avec son environnement. Les concepteurs l’ont, par exemple, entourée d’une bande lumineuse. Lorsque le conducteur freine, la lumière devient rouge et longe le flanc de la voiture pour avertir les autres automobilistes. YB
Plus d’infos sur www.audi-urban-future-initiative.com/

 

© Photos : Fisker – Vectorstock – Ford

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Jean-Michel Véry

Guitariste, compositeur, après dix ans de bons et loyaux services auprès de musiciens comme Andy Chase, Laszlo de Trèbes ou Vivien Savage, il débranche pour le journalisme et collabore avec L’Optimum, Le Figaro, Politis… Un père anglais et une mère égyptienne, aux ascendances touaregs, lui confèrent génétiquement le goût du voyage. Il signe régulièrement la rubrique « tourisme » pour Néoplanète.