La réseau-lution énergétique

PH333-001 - ERDFLa bonne nouvelle aujourd’hui, c’est que nos réseaux d’énergies sont de plus en plus intelligents !

Mouve Radio web

Version écrite de la chronique, en collaboration avec Eddy Delcher

Oui, c’est d’ailleurs comme cela qu’ils s’appellent : les réseaux intelligents, ou smart grids. Développés par ERDF, ceux-ci servent à nous approvisionner en électricité, par exemple, de la façon la meilleure façon possible, ainsi que de s’adapter aux nouvelles technologies de production, comme l’éolien, ou le photovoltaïque, et aux nouveaux besoins en énergie, comme les véhicules électriques. Cela passe par plusieurs innovations, comme par exemple le compteur Linky, qui permet d’observer à distance la consommation et d’intervenir en temps réel (donc pas besoin de prendre rendez-vous) afin d’éviter les mauvaises surprises.

On peut déjà s’en procurer un ?

Linky est en fin de tests dans la région Rhône-Alpes et sera disponible l’année prochaine. Un autre dispositif qui sera testé en 2015 à Toulouse est SoGrid, une expérimentation à grande échelle du réseau électrique de demain. SoGrid vise en fait à équiper tous les appareils en lien avec cette grille d’une puce électronique de nouvelle génération afin qu’ils puissent communiquer entre eux grâce à des échanges de données numériques. Cela permettra, entre autres, d’adapter l’alimentation en électricité aux fluctuations de besoins des consommateurs.

Pendant ce temps-là, d’autres s’occupent de fleurs assez particulières

Oui, le groupe Philips a imaginé le système Sustainable City Light, qui est un lampadaire en forme de fleur. Il s’ouvre la journée afin d’exposer au soleil les panneaux photovoltaïques situé à l’intérieur de ses pétales, ou, s’il y a du vent, de récolter l’énergie en repliant légèrement ses pétales afin de se transformer en mini-éolienne. La nuit, la fleur se referme et utilise l’énergie de la journée pour éclairer plus ou moins fort en fonction du nombre de personnes qui passent près d’elle. Et en plus, il n’y a même pas besoin de les arroser !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée jeudi 3  juillet 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.