La recette du Can’Art

A l’occasion du concours « Coca-Cola du design durable »,Néoplanète vous propose de découvrir tous les quinze jours le portrait d’un artiste ou d’un designer travaillant à partir d’emballages de boissons. Découvrez l’artiste Gaël Duvert, inventeur d’une technique tout à fait particulière, le « Can’Art »…

Dans les tableaux et les meubles de Gaël Duvert, l’aluminium poncé se marie aux imprimés d’origine des canettes de soda. A ses heures perdues, ce dessinateur industriel dans l’automobile réalise ainsi une étonnante alchimie entre la matière, l’humour et la poésie…

« Avec une baguette métallique, j’enfonce des partie de la feuille de canette pour en garder la couleur originelle ». Le jour, Gaël Duvert, drômois de 33 ans, est dessinateur industriel dans l’automobile. Le soir, chez lui, il transforme les boîtes de soda en œuvres d’art.

Armé d’un pointeau et de beaucoup de patience, il les strie et les polit « pour faire ressortir le matériau brut, la brillance de l’acier et l’aluminium ». Ses œuvres murale et ses meubles sont ainsi d’un style pop’art résolument contemporain !

Des portraits flous à la Warhol

Gaël commence à créer des tableaux en 2000, par accident, alors qu’il se retrouve la jambe dans le plâtre. Depuis, il développe le Can’Art en découpant les canettes qu’il récupère, via son réseau d’amis, pour les coller sur des panneaux en bois après avoir esquissé le sujet au feutre.

Passionné de photographie, les personnages qu’il met ainsi en relief proviennent d’images qu’il a prises sur le vif : un fumeur de Havane, un homme et un ventilateur, un baiser. Il accentue les points d’ombre et de lumière pour effacer les détails et donner cette impression de flou à la Andy Warhol.

[nggallery id=149]

Des canettes pleines d’énergie

Enfant, Gaël collectionnait les canettes dont il pressentait la valeur, « comme si c’était un trésor », confie t-il. Sa formation en mécanique – un BTS Productique –  l’amène à côtoyer le fer et l’aluminium qu’il s’amuse, sur son temps personnel, à transformer en tables ou en fauteuils.

Pour lui, « chaque canette a pris de l’énergie de celui qui a bu son liquide ». Ces ondes d’énergie symbolisent « tout ce que l’homme ne peut contrôler, ce qui lui échappe à chaque instant de sa vie, ses émotions aussi ».

 

Retrouvez Gaël Duvert et ses créations sur son site www.canartweb.com

Ses œuvres sont exposées à Nice (06) dans la Galerie Ferrero, et à Etoile-sur-Rhône (26) dans la Galerie Audras –  Arrêt Déco.




Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone