La recette d’Emilie : une tourte sucrée, c’est pas blette !

Aaaahhhh le soleil, les dîners entre amis autour d’une bonne table niçoise et de sa cuisine traditionnelle… En attendant de pouvoir se régaler cet été, je vous propose de dévoiler votre amour de la gastronomie de ce terroir au travers un concours et une recette de la Tourta dé Bléa ! 

Tourta dé bléa / Flickr creative commons Paul Downey
Tourta dé bléa / Flickr creative commons Paul Downey

Devenez « Chef d’un jour… et d’un territoire »

La cuisine niçoise n’a aucun secret pour vous ? La Ville de Nice vous offre l’opportunité de faire reconnaître vos talents de « grand chef cuisto » et organise un concours où vous pourrez exprimer votre créativité culinaire. Les lieux, dates et plats à réaliser sont définis en fonction de votre lieu d’habitation. Chaque territoire proposera, en effet, une spécialité niçoise différente. Attention, les dates limites d’inscriptions varient d’un territoire à l’autre (10 jours avant chaque manifestation).

image008Les prochaines recettes choisies sont :

La Tourte de Blette sucrée
La finale aura lieu Place Pierre Gautier – Fête des Mai (09/05/2015)
Inscriptions jusqu’au 30 avril

Le Pan-bagnat
La finale aura lieu aux Jardins de Cimiez – Fête des Mai (17/05/2015)
Inscriptions jusqu’au 7 mai

La Trouche
La finale aura lieu au Stade Koczur Ferry – Nice Nord en Fête (06/06/2015)
Inscriptions jusqu’au 27 mai

Vous souhaitez participer et connaître les modalités ?  Les inscriptions sont à effectuer sur http://chefdunjour.nice.fr. Plus d’informations au 04.92.07.92.16 ou sur http://associations.nice.fr/Cuisine-Nicoise-Chef-d-un-jour-et.html

En attendant, voici pour vous la recette de la tourte de blette sucrée proposée par le label « Cuisine Nissarde » pour entraîner vos talents de chef ! 

Créé en 1995 par l’association Le Cercle de la Capelina d’Or, ce label défend la cuisine niçoise authentique et faite maison. Un comité technique définit des critères de sélection portant sur les recettes, mais aussi sur la qualité des produits et de l’accueil. Il est attribué aux restaurateurs qui s’engagent en autres sur le respect des recettes, la qualité des produits et des matières premières utilisées. Pensez-y si vous faites un tour dans la région durant les vacances !

Ingrédients : pour 8 personnes

Temps de préparation : 40 min
Temps de cuisson : 40 min
Saison : toute l’année

Pour la pâte
500 g de farine, 250 g de beurre, 200 g de sucre semoule, 2 œufs, 1 pincée de sel, eau (si nécessaire).

Pour la garniture
– 2 kg de feuilles de blette à côte fine (de préférence la blette blonde),
– 50 g de fromage de lait de vache de montagne sec râpé (sbrinz),
– 2 œufs,
– 300 g de pommes reinettes (2 pommes environ),
– 30 g de raisins secs bruns & 30 g de raisins blonds (mis à tremper dans du rhum (150 ml),
– 100 g de pignons,
– 50 ml d’eau-de-vie de marc du pays (1/2 verre),
– 150 g de sucre semoule ou cassonade,
– 30 ml d’huile d’olive (1 cuillère à soupe),
– 30 ml d’anis (1 cuillère à soupe),
– 1 pincée de poivre & 1 pincée de sel.

Variante : sucre glace*

Blettes / Flickr creative commons melina1965
Blettes / Flickr creative commons melina1965

Préparation de la pâte : sur un plan de travail, verser la farine, y faire un puits, ajouter les oeufs, le beurre en pommade, le sucre et le sel. Mélanger les ingrédients avec les doigts jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène(ajouter quelques gouttes d’eau si besoin est) sans trop la travailler. La laisser reposer pendant la préparation de la garniture.

Préparation de la garniture : enlever les côtes (pour une autre utilisation) afin de ne conserver que le vert de la blette. Émincer les feuilles en lanières, les laver plusieurs fois à l’eau froide, jusqu’à ce que l’eau ne soit plus teintée de vert (en effet ce rinçage permet de supprimer l’amertume de la blette). Égoutter la chiffonnade en la pressant entre les mains.
Dans une terrine, mélanger le sucre semoule, les deux oeufs, le fromage râpé, les raisins secs préalablement trempés dans le rhum, les pignons, l’eau-de-vie, l’huile d’olive, l’anis.
Découper la pâte en deux portions égales. Abaisser l’une d’elle au rouleau jusqu’à obtenir 3 à 4 mm
d’épaisseur, en garnir le fond d’une tourtière (préalablement huilée et farinée) et piquer la pâte à la fourchette.
Étaler sur le fond de pâte la garniture (2 cm d’épaisseur) et l’arroser de la moitié du jus de la garniture,
ajouter sur toute la surface de cette garniture les pommes coupées en lamelles. Recouvrir le tout de la
seconde abaisse de pâte et ourler les bords. Piqueter la surface de la pâte avec une fourchette ou faire des becs d’oiseaux avec de petits ciseaux.
Cuire à four moyen à 180° (thermostat 6) pendant 40 minutes (quand les bords se décollent de la tourtière, la tourte est cuite). Retirer la tourte du four et la saupoudrer de sucre semoule. Lorsqu’elle est froide, il est possible de saupoudrer la tourte de sucre glace*, pour la décoration, avant de la servir.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.