La puce à l’oreille

Jugés dangereux pour la santé, soixante-treize modèles de colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie ont été retirés du marché par l’Agence nationale du médicament vétérinaire. Ce n’est pas pour autant que les autres méthodes de désinsectisation sont sans risques. Explications.

À ÉVITER

• Désinsectiser de façon préventive les habitations plutôt que l’animal. Les bombes insecticides contiennent les mêmes familles de substances chimiques que les colliers antiparasitaires et provoquent des effets similaires. Et ces produits tuent aussi tout ce qui vit autour. Des germes peuvent même développer une résistance à l’antiparasitaire qui devient inefficace.

• Traiter l’air. Inutile car la puce saute mais passe peu de temps dans l’air, la tique, pas du tout, et les poux, non plus.

• Traiter toute l’année. Cela ne sera pas plus efficace et tout aussi dangereux pour l’environnement.

À PRIVILÉGIER

• Pourquoi ne pas laisser une place aux oiseaux, rongeurs et autres invertébrés qui mangent les puces, les poux, les tiques, leurs œufs ou leurs larves ? Ce sont des autonettoyants naturels.

• Ôtez les tiques qui s’accrochent aux animaux lors des promenades.

• Aspirez et lavez car les puces ont horreur de l’aspirateur et de l’eau. Elles passent 90 % de leur temps hors de leur hôte mais à proximité .

• Les odeurs de certains aliments ingérés par l’animal les incommodent aussi (levure de bière maltée, ail…) Le vinaigre blanc peut également éliminer les poux et, parfois, les puces.

• Imitez les mésanges qui déposent de la lavande dans leurs nids pour en éloigner les parasites. Ou des fleurs de tanaisie répulsives pour les puces. On parle là de plantes fraîches ou séchées, non d’essences de plantes. D’ailleurs, évitez les huiles essentielles : si elles sont efficaces, elles peuvent être perturbantes voire toxiques pour vos compagnons à quatre pattes, en particulier les chats.

 

Diplômée des Écoles nationales vétérinaires

www.animots-a-mi-mots.org

 

Article extrait de Néoplanète 32

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Marie-Christine Favé

Vétérinaire, Marie-Christine Favé accompagne depuis plus de 15 années les éleveurs et particuliers à construire l’équilibre comportemental et la santé de leurs Animaux de ferme et de compagnie, et clarifier la relation entre l’homme et les animaux.