La PMAF et les conditions d’élevage des poules pondeuses

La PMAF (Protection Mondiale des Animaux de Ferme) et sa mascotte Wonderpoule investiront le Hall 1, stand A7 (hall élevage) au Salon international de l’Agriculture, du 21 février au 1er mars 2009, pour sensibiliser les consommateurs aux conditions d’élevage des poules pondeuses et les initier à une consommation responsable d’œufs.

La PMAF nous communique son programme :

© Géraldine Le Guyader – Wonderpoule, un super-héros dur à cuire au Salon de l’Agriculture

En observant la coquille d’un oeuf, on peut connaître la vie de la poule qui l’a pondu : c’est le message de Wonderpoule, une super-héroïne ailée, mascotte de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF).

Déterminée à informer les consommateurs sur les véritables conditions d’élevage des poules pondeuses, elle prendra sous son aile les visiteurs du Salon de l’Agriculture, Hall 1, stand A7, pour les aider à distinguer les oeufs issus de poules en cages de ceux de poules élevées en plein air, en traduisant un étrange code imprimé sur l’oeuf.


Une alternative au mal-être des poules en cages : les oeufs de plein air.

Aujourd’hui, la majorité des oeufs vendus en France provient d’élevages industriels de type hors-sol. Les poules y sont parquées dans des cages exiguës, dans lesquelles elles disposent d’une surface équivalente à une page de format A4. Plus de 200 000 oiseaux s’entassent parfois au sein d’une même exploitation. Stress, détresse comportementale ou membres cassés constituent l’ordinaire de 36 millions de poules confinées chaque année.

En France, une proportion encore trop faible (15%) des oeufs commercialisés est issue d’élevages en plein air. L’accès à un parcours extérieur et herbeux satisfait pourtant aux besoins comportementaux des poules : exploration, fouille du sol, picorements, bains de poussières…

Or, de nombreux sondages d’opinion témoignent de la préférence des consommateurs pour les modes d’élevages sans cage (1). Ces attentes obtiennent les faveurs d’un nombre croissant d’enseignes de la distribution et de l’agroalimentaire en Europe, ayant renoncé aux oeufs de poules élevées en batterie (2).

Consommateurs : acheter responsable et agir pour le bien-être des poules d’élevage, c’est possible !

Un moyen simple : déchiffrer le code (3) inscrit sur chaque coquille et privilégier les oeufs issus de poules élevées en plein air, ou au sol. Depuis 2004, les oeufs vendus en supermarchés ou en vrac sur les marchés présentent un code sur leur coquille, véritable révélateur des conditions d’élevage de la poule.
Si cette codification était mieux connue du consommateur, ce dernier aurait la possibilité d’arbitrer ses critères d’achat en connaissance de cause et favoriser l’achat d’oeufs produits dans des conditions plus respectueuses du bien-être animal.
« La signification de ce code est encore trop méconnue des consommateurs français, et pour cause : emballages racoleurs ou scènes champêtres désorientent souvent le consommateur et l’induisent en erreur sur les conditions de vie réelles des poules. La mention «oeufs de poules élevées en cage», obligatoire elle aussi sur les boîtes concernées, figure souvent en trop petits caractères sur un côté de l’emballage » indique Johanne Mielcarek, chargée de campagnes à la PMAF.

Forte de ce constat, la PMAF et Wonderpoule ont entrepris une vaste campagne de pédagogie et d’éducation à travers toute la France.

(1) – Eurobaromètre portant sur les attitudes des consommateurs vis-à-vis des animaux d’élevage, 2005 et 2006. Enquête L Harris, 2007. Sondage Dialego AG, 2008.
(2) – En Allemagne, Autriche, Belgique, Hongrie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse, de grandes chaînes de distribution ont cessé la vente d’oeufs de poules élevées en batteries de cages.
(3) –  Code 0 = oeufs de poules élevées en plein air et en agriculture biologique ; 1 = oeufs de poules élevées en plein air ; 2 = oeufs de poules élevées au sol ; 3 = oeufs de poules élevées en cage

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone