La plus grande compagnie laitière d’Europe s’engage en Allemagne à produire du lait « sans OGM »

D’après un communiqué de Greenpeace –

Campina est la première grande entreprise laitière à adopter une politique « non OGM » pour l’alimentation des vaches laitières. Le lait « Landliebe », sa marque principale, sera désormais en Allemagne étiqueté « sans OGM ». D’autres produits laitiers comme les yaourts et les desserts de la marque suivront, de plus Campina va désormais produire ses produits « Landliebe » exclusivement avec des matières fourragères venant d’Europe.
Une victoire pour Greenpeace
Comme la plupart des industriels du lait ou de la viande, les producteurs de lait pour la marque « Landliebe » utilisaient des matières fourragères OGM importées (soja, maïs). A la suite d’une campagne d’information de Greenpeace dans les supermarchés allemands, des milliers de consommateurs ont soutenu par lettres et pétitions les revendications relatives à une alimentation sans OGM.
Greenpeace demande à l’industrie laitière française de suivre cet exemple et de renoncer aux OGM dans toute la chaîne de production
« En Europe on continue d’alimenter les vaches avec du soja OGM importé du continent américain. Les compagnies laitières françaises, telles Lactalis ou Candia doivent également répondre aux demandes des consommateurs et cesser d’alimenter leurs vaches avec des OGM, déclare Arnaud Apoteker, de Greenpeace France. L’exemple de Campina montre que c’est possible ! Toute autre attitude des compagnies relève du mépris des consommateurs. Ces derniers sont actuellement rendus complices de l’extension, en Amérique du sud notamment, de cultures auxquelles ils sont pourtant majoritairement opposés. C’est inadmissible ! »

greenpeace.org/france

A quand la même chose en France ?

Par Patrick Campion

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone