La planète avec 4ºC de plus…

Les scientifiques nous parlent toujours du changement climatique et de la montée des températures. Mais, sait-on vraiment ce qu’il se passera avec quelques degrés de plus ? La UK’s Met Office Hadley Centre a créé une carte qui montre les impacts de la montée de la température globale de 4ºC. Vous êtes prêts à connaître l´avenir ?

Dans la cadre de la conférence de Copenhague, des experts de la météo du Royaume Uni ont voulu arrêter de « parler » : il est en effet plus efficace de montrer au monde les vrais effets du changement climatique. La UK’s Met Office Hadley Centre a élaboré une carte qui montre les résultats d´une montée de 4ºC de la température globale.

Les effets ne seront pas les mêmes d’un bout à l’autre de la planète. Et du coup, les scientifiques ont sélectionné les changements qui concernent l´activité humaine.

Le futur de notre environnement

La forêt amazonienne, le poumon du monde, sera particulièrement endommagée par le changement climatique. La sécheresse et les nombreux feux causeront la disparition d´une grande partie de la forêt. D’autres pays, comme l´Angleterre, pourraient se réjouir de la diminution des pluies. Pourtant, elle induira une baisse de l´eau potable.

Les émissions du CO2 s’élèveront sur 70 %  de la planète et la productivité des récoltes diminuera dans 20% des territoires. Ce qui causera une augmentation de la faim et de la malnutrition dans le monde.

Concernant la montée du niveau de la mer. Le sujet est devenu si courant qu’il semble une question « banale » de notre quotidien. Pourtant, bien préoccupante ! Les zones côtières seront inondées et disparaîtront. Avec toutes leurs infrastructures et leurs terrains agricoles. Le sud et l´est de l´Asie seront les endroits les plus ravagés. Avec, en conséquence, donc, une migration forcée.

Cette inévitable montée des températures aura un grand impact sur la santé. 4ºC supplémentaires augmenteront la chaleur et, en conséquence, la mortalité.

Tel est notre avenir ! Il nous reste pourtant de l’espoir puisque ce ne sont que des projections. Mais les scientifiques n’ont pas fait des suppositions sur la capacité d´adaptation des pays affectés. Serons-nous prêts ?

www.fco.gov.uk

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone