.
Débat citoyen pour la planète :

La nature murmure, chante et s’égosille

Après la COP21, pas question de s’arrêter en si bon chemin. La 4e édition du « débat citoyen pour la planète », qui aura lieu le 23 juin à 19 heures à l’hôtel de Roquelaure, sera dédiée aux sons de la nature. L’occasion de découvrir les influences de cette dernière sur la culture musicale mais aussi tous les secrets de la biodiversité. Des confidences livrées à la science au travers de balbutiements, roucoulements et beuglements.

4ème débat sons de la nature

Gilles Bœuf, le conseiller scientifique de la Ministre de l’environnement Ségolène Royal, animera les débats. L’optique ? Prolonger les discussions de la COP21 et préparer celles de la COP22 qui se déroulera à Marrakech. Pour se faire, des scientifiques, des philosophes, des anthropologues, des sociologues, des économistes et des artistes seront présents, notamment José Le Piez, sculpteur d’arbres et de sons et Sylvie Le Bominethnomusicologue au Musée de l’Homme.

Inscription et pièce d’identité obligatoiresL’accueil se fera dès 18h45.

Pour vous donner l’eau à la bouche, découvrez tout de suite une des oeuvres de José Le Piez :

Pour ce 4e débat citoyen pour la planète, le scientifique américain, bio-acousticien et musicienBernie Krause, sera également présent.  Du 2 juillet prochain au 8 janvier 2017, son exposition « Le grand orchestre des animaux » investira la Fondation Cartier. Elle sera ouverte au public tous les jours de 11 heures à 20 heures sauf le lundi et de 11 heures à 22 heures le mardi.

affiche grand orchestre des animaux - Crédit : Fondation Cartier
Affiche de l’exposition de Bernie Krause

Tout au long de l’année, la Fondation Cartier accueillera  « Les nuits de l’incertitude » qui prendront la forme d’entretiens entre artistes, intellectuels, scientifiques et public. Des débats notamment autour de l’exposition basée sur le travail de Bernie Krause et dont la programmation est à venir sur le site de la Fondation Cartier. Il y aura également « Soirées nomades » sur « Soirées nomades ». L’occasion de découvrir des artistes de la scène vivante et contemporaine qui prendront possession des espaces d’exposition et du jardin de la Fondation. La billetterie en ligne est d’ores et déjà ouverte.

Au programme : 

Lundi 4 juillet à 20 heures
Éliane Radigue, OCCAM OCEAN
Concerts dans le jardin, dont deux créations et une première en France – En présence d’Éliane Radigue – Avec Julia Eckhardt, Louis-Michel Marion, Carol Robinson, Silvia Tarozzi, Dafne Vicente-Sandoval, Nate Wooley, et l’orchestre ONCEIM
Mardi 12 juillet à 22 h 30
La Forêt des gestes
Séance d’écoute en immersion dans le jardin – Un projet d’Ariane Michel – Direction musicale : Dominique Mahut – Avec Thomas Salvador, Jacques Tellitocci, et des objets collectés et assemblés par Charles Roussel
Lundi 5 septembre à 20 heures
Cemetery, Voyages imaginaires au cimetière des éléphants
Déambulation dans les espaces d’exposition et le jardin (projection, installation, conférence, concert) – Un projet de Carlos Casas avec Chris Watson & guests
Lundi 12 septembre à 20 heures
Imagining American Music
Soirée en anglais – With Rhona Bitner, Greil Marcus & guests – A crossroads of image / word / live music
Deux jours avec Trisha Brown
Dimanche 18 septembre à 15h, 16h30 et 18h
Man Walking Down the Side of a Building

Performance dans le jardin, première en France – Avec Rachael Lincoln, BANDALOOP
Lundi 19 septembre à 20 heures
Trisha Brown: In Plain Site – 
Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris, France
Danse – Avec la Trisha Brown Dance Company
Lundi 3 octobre à 20 heures
Autour de Robert Ashley – Performance, projections, salles d’écoute et salon de lectur

Avec Reinier van Houdt (pour la pièce Maneuvers For Small Hands) & guests

Lundi 21 novembre à 20h
INCOMPLT – Projection

Où une multitude de papillons et de sculptures en glace co-existent dans une forêt de montagne – Un film d’Étienne Chambaud avec une musique de Kit Vaughan Soden
The Great Animal Orchestra: Redux
Cosmo Sheldrake – Concert 
Mardi 13 décembre à 20 heures
François-Bernard Mâche, À l’écoute du vivant
Voix, vents, cordes et claviers dans la Grande Galerie de l’Évolution du Muséum national d’Histoire naturelle – 
Concert monographique, dont une création
En présence de François-Bernard Mâche – Avec Maki Belkin, Mathieu Dupouy, et l’Ensemble Accroche Note 
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Logo-universite-animal-1
Bonjour amis de Néoplanète!
L’écologie est dorénavant un sujet partagé dans tous les médias, quelle bonne nouvelle!
Du coup, nous nous passionnons maintenant pour l’intelligence animale, sujet d’actualité incroyablement riche
Venez sur notre site découvrir les incroyables talents de ceux qui sont loin d’être bêtes!
http://lanimaletlhomme.com
Yolaine