La Fondation Nicolas Hulot tente de nous sensibiliser à la PAC avec « I Field Good »


NH - Credit photo: Mathilde Samama50 milliards d’euros de budget, 500 millions de consommateurs, 11,7 millions d’agriculteurs… Créée il y a 50 ans, la PAC a vocation à nourrir l’Europe. Véritable succès à ses débuts, elle montre désormais certaines faiblesses. La politique agricole commune pour 2014-2020 est actuellement en plein débat au niveau européen et sera votée d’ici 4 mois. La Fondation Nicolas Hulot dénonce des décisions faites en « catimini », entre « initiés ». La FNH a donc lancé hier « I Field Good« , ou « J’me champs bien » en français. Cette campagne défend une PAC plus juste, plus respectueuse de l’environnement et des hommes. Rencontre avec Nicolas Hulot.

 

 

 

Nicolas HulotRetour des farines animales, scandale de la viande de cheval… L’agriculture est à la Une depuis quelques semaines. Hasard du calendrier, la Fondation Nicolas Hulot a lancé le 20 février dernier son mouvement « I Field Good ». Le but ? Faire peser l’avis des consommateurs et des agriculteurs lors de la négociation de la PAC 2013. Selon Nicolas Hulot, président de la FNH, la population n’est pas assez informée sur la Politique Agricole Commune, qui régit pourtant le contenu de nos assiettes. (2’13)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/02/PRESENTATION-CAMPAGNE.mp3|titles=I Field Good]

Pour découvrir les propositions de la FNH, on clique page 2 !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Etudiante en dernière année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ), Marion est une grande passionnée de sport, voyages et découvertes. Après avoir travaillé en tant que reporter pour radio Africa n°1, Chérie Fm et France Bleu 107.1, elle rejoint Néoplanète. Jeune journaliste, Marion pige également pour Les Nouvelles de Versailles.