Design durable : la fine fleur du Salvador

Depuis 2006, Eugenio Menjìvar, un jeune designer du Salvador, mène un projet original auquel participent les artisans locaux. Une démarche 100 % durable, au confluent du développement social et de la création. Gros plan sur une étoile montante du design. Extrait de Néoplanète 23, article réalisé dans le cadre du Prix du Design durable organisé par Néoplanète et Coca-Cola.


Il n’est encore qu’ un enfant quand naît sa vocation de designer. Eugenio observe alors son père travailler le bois, ce qui insuffle chez lui une passion, celle de la création.Quelques dizaines d’années plus tard, une licence en design environnemental de l’université de San Salvador en poche, le jeune homme part aux États-Unis où il devient consultant pour l’ONG Aid To Artisans pendant deux ans ; une expérience qui lui fait prendre conscience que la pénurie de matières premières et la surabondance de détritus empêchent le Salvador, son pays, de se développer économiquement.

Une idée lumineuse

Une idée s’impose à lui : il faut donner aux déchets une seconde vie et valoriser l’artisanat local. Dès lors, c’est comme enseignant à la faculté qu’il s’attache à persuader ses étudiants que le design est un facteur de changement social. Et de créativité ! À l’image de sa collection de luminaires aux formes fantasques, entièrement réalisés à la main à partir de bouteilles de détergent détournées, avec une étonnante réinterprétation de la fleur d’orchidée. Une démarche mue par sa volonté d’aider les populations de la région à participer à son projet et à vivre mieux.

« J’ai d’abord utilisé des objets récupérés et recyclés comme sources de matières premières destinées aux artisans salvadoriens qui en manquaient cruellement ». C’est clair, Eugenio voit la vie en grand. En conciliant les métiers de designer et d’architecte d’intérieur, il est convaincu qu’on peut créer de façon responsable, sans renoncer à ses choix stylistiques, combattre la pollution et protéger l’environnement, tout en soutenant la croissance. Aujourd’hui, reconnu sur la scène internationale, il expose ses oeuvres lors de salons à Londres, New York ou Cologne, et entend bien faire passer le message.

© PHOTOS : SÉBASTIAN SUAREZ ET EUGENIO MENJÌVAR – DR

LOTO by Eugenio Menjìvar, inspirée de la fleur de lotus.


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone