Michèle Rivasi : la femme aux deux visages

Cette députée européenne Europe Écologie ne se déplace jamais pour rien à Bruxelles. Ses combats, ils sont nombreux et courageux : gaz de schiste, OGM, nucléaire, grippe A, Mediator… Michèle Rivasi,députée européenne Europe Écologie. Par Alice Audouin, responsable du développement durable de Havas Média France et fondatrice de www.aliceaudouin-blog.com

Michèle Rivasi se bat jusqu’au bout, avec, pour seules armes, ses convictions, sa solide formation scientifique (elle est une ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses) et son expérience politique (ancienne députée de la Drôme). Ses initiatives militantes historiques ? Elle fonde en 1986, suite à la catastrophe de Tchernobyl, la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD), puis, face à la montée des OGM, l’Observatoire de vigilance et d’alerte écologique (Ovale), aux côtés de Corinne Lepage.

Plus tard, quand naît la polémique sur les émissions d’ondes, elle lance le Centre de recherche et d’information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem). Celle qui a le sens du slogan – « Ni dupes ni soumis », c’est elle – propose actuellement à l’Unesco de créer un « Patrimoine radioactif de l’humanité » sur les territoires contaminés par Tchernobyl.

Et, soudain, apparaît l’autre Michèle, l’esthète, toujours belle et sensuelle, ayant raflé tous les prix de Miss Antinucléaire,qui cultive l’art de vivre, dans sa magnifique demeure de la Drôme, qu’elle embellit depuis trente ans. Une maison où chaque pierre et chaque plante participent spontanément à une harmonie visuelle, comme un tableau de Monet. Aujourd’hui remariée avec un homme attaché au terroir,elle est une femme à la fois apaisée et engagée qui, pas à pas, marque l’histoire et gagne la notoriété qu’elle mérite.

Alice Audouin, animatrice de www.aliceaudouin-blog.com

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone