La Caisse d’Epargne met des notes durables à ses produits (vert, assez vert, ou très vert ?)

Dans le cadre du programme Bénéfices Futur, la banque de l’écureuil a lancé au début du mois un système de « notation durable » de ses produits d’épargne. Cette « étiquette développement durable » a été développée notamment avec l’appui de WWF, des Amis de la Terre, de « Testé Pour Vous » et de l’ADEME. Elle va permettre aux clients de comparer les produits selon trois critères : le risque financier (critère Sécurité), les implications sociales et environnementales (critère Responsabilité) et l’impact sur le climat des activités financées (critère Climat) – émissions de CO2 générées par les entreprises financées et les produits qu’elles fabriquent. Pour chacun de ces critères, le produit se voit attribuer une note allant de 1 à 5, accompagnée d’un code couleur (du rouge au vert).Cette méthode d’évaluation est « open source » : elle est librement applicable par tous les acteurs bancaires. Les autres produits de la Caisse d’Epargne destinés aux particuliers seront étiquetés d’ici à la fin de l’année. Mais le résultat est mitigé : sur les 33 produits testés, aucun n’obtient la note 5/5 sur tous les critères et beaucoup ont des scores assez moyens. Les clients pourront au moins mesurer les conséquences de leur choix financiers …

Pour consulter la méthodologie : http://programme.beneficesfutur.fr/

Par Alexandrine Chaillou

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Tout juste diplômée en lettres et communication, Alexandrine fait ses débuts de journaliste au sein de la rédaction de NEOPLANETE. Elle s'occupe aujourd'hui principalement du contenu du site internet.