La Khan Academy ou « l’éducation réinventée »

image KhanSalman Khan, mathématicien sorti de Harvard, a mis en place sa méthode d’enseignement gratuit par le net en 2006. Le succès est mondial et ne se dément pas. Depuis début septembre, Khan Academy est enfin accessible en français !

 

 

 

L-education-reinventee-124300869

Version écrite de la chronique

Aujourd’hui c’est le grand jour de la rentrée pour les élèves et vous en profitez pour nous parler d’une méthode révolutionnaire !

Le fameux enseignement à distance par le net  est déjà bien implanté dans le monde entier et devrait progresser en France car depuis le 28 août, grâce à Bibliothèques sans frontières et la fondation Orange, la méthode pédagogique Khan Academy est disponible en français via khanacademy.bibliosansfrontieres.org. Cette méthode a été inaugurée aux Etats-Unis par le mathématicien Salman Khan qui justement, vient tout juste de sortir un livre-manifeste chez J-Claude Lattès : «L’éducation réinventée». Il y explique son enseignement à base de vidéos très graphiques, conçues pour être comprises facilement par tous. 4000 de ces vidéos ont été réalisées depuis 2006, toutes accessibles gratuitement sur You Tube. Elles ont été visionnées plus de 140 millions de fois par six millions d’étudiants. Bref, pas besoin de savoir compter jusqu’à 10 000 pour reconnaître un tel succès ! La bonne nouvelle est donc que ces vidéos sont désormais francophones. Elles s’adressent pour l’instant aux élèves du primaire et du début des années collège.

Mais donc les enfants passent leurs temps devant l’écran ?

Disons qu’ils visionnent des modules de 15 min, le temps optimal de concentration d’un jeune élève d’après Salman Khan, pour apprendre leurs cours et faire leur travail qui sera ensuite corrigé à l’école par le prof. Résultat, ce dernier est libéré du cours magistral et peut consacrer plus de temps aux explications et surtout mieux aider les plus faibles. Forcément, la méthode a des détracteurs : on lui reproche, par exemple, de privilégier les matières scientifiques, ce qui n’est pas faux : sur le site francophone vous aurez du mal à travailler des textes de Châteaubriand, à l’aide d’un graphique, forcément! Mais ne critiquons pas cette méthode sous prétexte qu’elle est nouvelle car Chateaubriand le disait lui-même « C’est une très méchante manière de raisonner que de rejeter ce qu’on ne peut comprendre. »

La chronique « Bonne nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 3 septembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.