Journée mondiale sans papier : c’est vite imprimé !

papier- crédit wikipédiaAujourd’hui, c’est la journée mondiale sans papier… et pourtant, nous croulons sous la paperasse !

Journee-mondiale-sans-papier-

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

C’est un euphémisme. La dématérialisation des documents présente pourtant un intérêt colossal pour les entreprises et la société. Un enjeu de développement durable quand on songe aux ressources naturelles, un enjeu économique si on pense aux coûts induits par les stockages et le prix des m²! A l’heure de l’informatique « dans les nuages » (Cloud Computing), on a pourtant tous du mal à s’y faire !

Une étude du spécialiste de la gestion de l’information Iron Mountain révèle que les sociétés en Europe ne sont pas prêtes à sauter le pas.

Cette étude démontre aussi que les systèmes de classement surchargés et mal organisés exposent les entreprises à un risque de perte des données, en plus de les empêcher d’exploiter tout le potentiel dont regorgent ces informations. Plus de la moitié des entreprises européennes (58 %) archivent leurs dossiers papier dans leurs locaux. Souvent, ces informations sont conservées dans les caves, avec ce que cela suppose d’exposition aux risques d’inondation, aux moisissures ou aux rongeurs.

Nous n’avons pas le choix, il va falloir vivre sans papier 

Nos enfants vont s’y mettre et nos petits-enfants seront convaincus, c’est sûr ! Mais ça, c’est l’avenir ! Aujourd’hui , il faut s’y mettre absolument. Quitte à trouver des solutions originales, comme celle inventée par les brésiliens. Pour recycler ses tonnes de billets usagés, la Banque Centrale propose d’en faire de l’engrais pour les petits agriculteurs … mélangé à un compost à base de paille, de fruits et de légumes, le papier monnaie va fertiliser et régénérer les sols … A ce jour, 500 kilos de billets usagés ont été recyclés. Il y a 2 mois, 20 agriculteurs ont reçu leurs premières liasses de coupures usagées…. Ils n’avaient jamais vu autant d’argent et l’ont trouvé bien abîmé nous dit Courrier International.

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 25 octobre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.