« J’irai dormir à Hollywood » et j’en parlerai à Néoplanète

Antoine de Maximy est comme Tintin, le baroudeur qu’on rêverait d’être. Depuis quelques années, il sillonne la planète pour rencontrer les habitants du monde et se faire inviter chez eux le temps d’un verre, d’un repas ou mieux, d’une nuit.

Sac à dos sur le dos, caméras sur l’épaule, la ceinture et dans la main, il filme son périple, interpelle le spectateur, et nous régale sa bonne humeur inimitable, et de ses taquineries bon enfant. Surtout, il nous fait voyager.

Antoine avait soif de plus longs périples, de plus grands paysages. Quoi de mieux que les États-Unis pour se frotter à des cultures et des contrées variées ? Et comme les USA, c’est le pays du cinéma, son voyage s’est fait pour le grand écran. Résultat, « J’irai dormir à Hollywood » est dans les salles depuis le 19 novembre.

Nous, on a profité de l’occasion pour le rencontrer et lui demander ce qu’il avait pensé de l’environnement aux States. Réponse en vidéo :

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x7gh76_antoine-de-maximy-et-la-pollution-a_news[/dailymotion]

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voici la bande annonce du film :

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x6spya_jirai-dormir-a-hollywood-bandeannon_shortfilms[/dailymotion]

Et vous convaincre vraiment de courir dans votre cinéma le plus proche, un extrait:

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x7ghhu_extrait-du-film-jirai-dormir-chez-h_news[/dailymotion]
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone