Les jeunes fêtent le développement durable !

De passage à Marseille les 8 et 9 juin prochain ? Arrêtez-vous à la 16ème édition du festival Etang d’Arts ! Concerts, spectacles, concours de courts-métrages…Les 20 étudiants à l’origine du projet ont prévu un véritable programme de fête. Cinq raisons d’y participer !

festival Etang d'Arts–          Une programmation rythmée pendant deux jours où les festivaliers auront accès à de nombreux concerts.  Percussions avec Les Muleketu, reggae et folk avec Manu Shamba et Zaiwa, sons afro-américains avec will the blue griot… Il y en aura pour tous les goûts !

–          Des spectacles très divers avec de la danse, et la célèbre compagnie marseillaise Meltin’Dance. Mais pas que ! Il y aura aussi du théâtre avec la Ligue d’impro Phocéenne, et des spectacles vivants avec, par exemple, les Pamplemousses enflammés… Le festival ne se contente pas des concerts pour animer ces deux jours de fête et divertir les 2000 festivaliers attendus !

–          Un concours de courts-métrages  d’amateurs et de professionnels pour faire découvrir de nouveaux talents. Les films sélectionnés par le jury seront projetés au fil du festival.

 

Concours Etang d'Arts–          Un village artisanal pour apprendre tout en s’amusant. Découverte de l’artisanat local, rencontre avec des associations engagées telle qu’Amnesty International, ateliers et animations pour sensibiliser petites et grands à l’environnement et à l’art.

–          L’engagement des jeunes pour l’environnement : Verres consignés, tri sélectif, toilettes sèches… Le festival sera « propre ». Une action que les organisateur mènent également en dehors du festival puisque des activités de sensibilisation auront lieu dans les écoles de la ville.

A retenir :

Date : 8 et 9 juin – Prix : c’est gratuit, donc on fonce !

Lieu : Parc de la Mirabelle à Marseille – Accès possible pour les personnes à mobilité réduite.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Etudiante en dernière année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ), Marion est une grande passionnée de sport, voyages et découvertes. Après avoir travaillé en tant que reporter pour radio Africa n°1, Chérie Fm et France Bleu 107.1, elle rejoint Néoplanète. Jeune journaliste, Marion pige également pour Les Nouvelles de Versailles.