Jean-Luc Mélenchon répond au questionnaire sur la condition animale

Néoplanète et l’association L214 Ethique Animaux ont envoyé début février un questionnaire sur la condition animale à chacun des candidats à l’élection présidentielle.  Réponse de Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche.

« Les animaux sont des êtres sensibles » reconnaît l’article L214 du code rural, adopté en 1976. Leur capacité à ressentir les stimuli (comme la souffrance) est comparable à la nôtre. Cela place l’être humain en situation de responsabilité dans ses interactions avec eux. »

« Il faut que nous puissions sortir de la recherche du profil immédiat qui conduit à produire de la nourriture malsaine pour les consommateurs comme pour l’environnement (intrants, traitement des animaux en batterie, mutilations. etc.) Nous reviendrons donc progressivement vers un mode d’élevage biologique qui s’oppose à l’élevage en batteries actuel. »

« Les restaurations collectives devront fournir une alternative végétarienne à chaque repas. » « Les citoyens français seront d’ailleurs sensibilisés à une consommation moins carnée. »

« La réglementation de l’aquaculture sera également revue (densité. alimentation, manipulation). »

« Le Front de Gauche engagera la recherche vers les systèmes qui permettraient de ne plus expérimenter sur les animaux, vers des méthodes substitutives et appliquera systématiquement ces méthodes lorsqu’elles auront prouvées leurs validité dans le respect des lois de bioéthique. »

« Nous nous prononçons également contre la chasse à courre et pour une régulation effective de la chasse, avec des restrictions sur les espèces dont l’équilibre est menacé (retour sur les dérogations accordées sous la présidence de Nicolas Sarkozy). Le déterrage des animaux sera empêché, tout comme l’agrainage et le lâcher d’animaux. La régulation des « nuisibles » se fera de façon privilégiée par la stérilisation (pigeonniers contraceptifs, stérilisation chimique des animaux errants etc.) »

« La maltraitance des animaux de compagnie sera fortement sanctionnée et les conditions d’accueil des animaux de compagnie revues. »

Éclairage de Néoplanète/L214 : Le Front de Gauche propose d’importantes réformes en faveur des animaux. Le mouvement se propose de combattre des pratiques qui leur nuisent comme l’élevage intensif et l’hyper consommation de produits d’origine animale et s’engage également contre certaines chasses cruelles. Paradoxalement, il se refuse à abolir une distraction sanglante comme la corrida.

Lire aussi les réponses des autres candidats ici.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone