Jean Jouzel : il faut un accord ambitieux pour le climat !

Jean-JouzelLe climatologue Jean Jouzel est très clair : « Il y aura bien un accord mondial à Paris sur le climat fin 2015, mais le risque est qu’il ne soit pas assez ambitieux. » Un tel accord est devenu plausible parce que les Etats-Unis, la Chine et l’Union européenne se sont engagés, explique-t-il.

Le futur « traité de Paris » doit permettre de ne pas dépasser le seuil de + 2 degrés Celsius d’ici la fin du siècle, selon le vice-président du GIEC qui nous donne les clés de la négociation et rappelle une nouvelle fois l’urgence d’agir :

« Si rien n’est fait avant 2020,  on ira vers + 3 degrés ! »

Les Etats-Unis se sont engagés sur une réduction de 26 à 28 % de leurs émissions d’ici 2025 (par rapport à 2005). La Chine a annoncé un « pic » d’ici à 2030 + 20% de renouvelables, avant la décrue. La Russie, le Canada et l’Australie sont très en retrait. Que pouvons-nous attendre des grandes puissances, y compris celles à venir comme l’Inde ? Jean Jouzel nous répond :

Le groupe écossais Cairn Energy a annoncé le 10 novembre dernier la découverte d’un deuxième gisement pétrolier au large des côtes du Sénégal, un mois après avoir confirmé un premier puits. Que dire alors à ce pays en développement, alors que nous tentons de passer aux énergies renouvelables ? La France prend-t-elle des mesures suffisantes ? Ecoutez le géochimiste, climatologue et glaciologue Jean Jouzel !

Lire « Cop21 : il y aura bien un accord à Paris »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.