Jardin aromatique bio, mode d’emploi

Co-auteur du livre « Créer son jardin d’aromatiques bio »*, Béatrice Lapouge-Déjean est jardinière paysagiste. Dans cet ouvrage, on découvre toutes les étapes, de la plantation aux différentes utilisations. Avec en prime des fiches détaillant les modes de culture, d’entretien et les propriétés de 58 plantes aromatique. Ainsi que des recettes cuisine et beauté. Béatrice Lapouge-Déjean partage avec nous ses astuces et nous donne des conseils pour avoir la main verte. Un jeu d’enfants…

Est-ce facile de cultiver des plantes aromatiques ?
Oui, ce sont des plantes qui se débrouillent quasiment toutes seules. Elles ont besoin de très peu d’eau et se défendent elles-mêmes face à la plupart des maladies ou encore des insectes. Certaines prennent même soin des autres plantes, comme la lavande, la sarriette et le romarin. L’étape la plus sensible, c’est la cueillette. Il faut les cueillir au bon moment et régulièrement pour qu’elles soient goûteuses en cuisine. Sinon, pas besoin de les arroser et de les nourrir souvent !

Quand on n’a pas de jardin, mais un balcon, que peut-on faire ?
Tout dépend de la taille du balcon et du poids qu’il peut supporter. Si vous ne pouvez mettre que des petits pots, privilégiez les plantes méditerranéennes qui ont peu de racines. Si vous avez la place pour de grands pots, faites-vous plaisir comme dans un jardin classique ! Pour vous donner une idée, la balsamique demande à elle seule 1m². A l’inverse, le piment et le basilic demandent peu d’espace, et peuvent même être rentrés à l’intérieur de l’appartement s’il ne fait pas trop chaud.

Par quelles plantes aromatiques commencer ?
Si vous êtes novice, voici quelques classiques toujours utiles et très faciles à faire pousser : la ciboulette, la lavande, la sarriette, la menthe et enfin le persil (1). Il faut vous faire confiance, ne pas hésiter à se lancer sans trop se poser de questions.

Qu’est ce que cela change d’avoir des plantes aromatiques biologiques ?
C’est très important pour préserver notre santé, et pour le goût. Cela permet d’avoir des plantes fraîches, ne contenant pas de résidus de pesticides. Ce qui n’est pas négligeable quand on mange ces plantes ou quand on s’en sert dans des cosmétiques à même la peau.

Quelle est la meilleure période pour planter des aromatiques ?
La fin de l’hiver, c’est-à-dire fin février/début mars. C’est donc pile-poile la saison ! Je conseille d’acheter des plants au marché, à de petits producteurs, plutôt que chez un fleuriste. Les résultats sont rapides, en quelques mois vous aurez du persil, du fenouil, du cerfeuil… Viendront ensuite les plantes aromatiques d’été, comme l’aneth. Vous pouvez aussi vous fournir lors des fêtes des plantes : ce genre d’événements permet de dénicher des espèces plus rares.

(1) Découvrez leurs vertus :
– La ciboulette : cet alimenté santé a un goût frais et aillé, légèrement piquant. Incontournable dans l’omelette et les farces.
– La lavande : elle peut aromatiser les desserts en la dosant avec tact. En infusion, elle facilite le sommeil et soulage le rhum ou la grippe. Par voie externe, c’est un antiseptique qui calme les inflammations.
– La sarriette : elle est plus épicée que le thym ou l’origan. Il faut l’employer en petite quantité, de préférence à la fin de la cuisson. En infusion, elle facilite la digestion et le transit intestinal, tout en soulageant les ballonnements.
– La menthe : elle accompagne aussi bien les desserts que les plats exotiques. La tisane de menthe est tonique et est appréciée pour ses propriétés digestives. Elle est aussi utile contre les rhumes et sinusites. En usage externe, elle est antiseptique.
– Le persil : son arôme herbacé se marie bien avec la plupart des plats salés. Les racines sont comestibles et se cuisinent comme les carottes. Il est connu pour ses propriétés digestives. Il peut même s’employer dans des lotions ou des masques.

* « Créer son jardin d’aromatiques bio », Nathalie David-Bernadat, Sylvie Hampikian et Brigitte Lapouge-Déjean, Terre vivante, 27 €.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone