Jamie Bell: « Je fais très attention à ne pas consommer d’huile de palme »

Après les héros de Twilight, c’est Jamie Bell qui prend la parole. L’ex-petit danseur de Billy Elliot a prêté ses traits au plus illustre personnage de BD dans le dernier film de Spielberg, Les Aventures de Tintin – Le secret de la licorne. Sorti la semaine dernière en salle, le film aurait déjà attiré 2 millions de spectateurs.

Selon l’acteur, pour sauver la planète et les hommes, il faut faire « Tintin » sur la surconsommation de protéines animales !

« J’ai pas mal roulé ma bosse ces dernières années et j’ai constaté que nous mangions de plus en plus de viande partout dans le monde, même en Asie où, traditionnellement, on se nourrit de riz ! Du coup, les élevages de bovins se développent aux quatre coins du globe, ce qui augmente les émissions de gaz à effet de serre ! Et puisqu’on parle d’alimentation, je fais très attention à ne pas consommer d’huile de palme. Non seulement ce n’est pas bon pour la santé, mais c’est également mauvais pour l’environnement. Des forêts entières ont été rasées pour implanter cette monoculture lucrative. Je crois que si Hergé était encore en vie, il n’aurait pas fait vivre à son personnage des aventures écologiques. Tintin n’aurait pas cherché à combattre la pollution, mais il aurait lutté contre la maltraitance des enfants ! »

Article paru dans le Néoplanète de novembre 2011, n°24

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Frank ROUSSEAU, grand reporter et pur produit de la mondialisation ! Elevé en partie en Afrique, au Canada, en Nouvelle Calédonie. Eduqué en France puis dans les Universités américaines, il se passionne ensuite pour l’histoire de l’art et celles de civilisations avant d’intégrer le Figaro Quotidien. Journaliste freelance, il partage désormais son temps entre l’oligopole de Los Angeles et un petit village des Yvelines…