J’ai testé le Twizy

Découvrez le Twizy, de Renault, le premier biplace urbain 100 % électrique.

(Extrait de Néoplanète n°28)

 

 

 

 

 

 

 

 

Mi-scooter, mi-voiture, ce quadricyle surprend d’abord par son allure de jouet futuriste à deux places… sans portes (les demi-portes en élytre sont en option) ! J’inspecte l’intérieur. Modeste : un volant, un bouton « D-N-R » (« Démarrer, Neutre, Reculer »), un cadran qui affiche la vitesse instantanée et le niveau de la batterie… et deux coffres. Ouf, je peux y ranger mon (petit) sac et quelques affaires. Pas de chichis pour le Twizy conçu pour être pratique, idéal pour ceux qui ne veulent pas de scooter par manque de sécurité. Plus petit qu’une Smart, il peut se garer à la perpendiculaire.

Une fois au volant, je m’imagine déjà à la place de Mario Kart… sans les risques de dérapages ! Grâce à son châssis sport, Twizy est en effet très stable. Après un démarrage silencieux, j’apprécie sa conduite dynamique (comparable à celle d’un scooter 125-250). Je me surprends même à accélérer (une autre pédale me permet de freiner), sans craindre de me renverser ! Le conduire est un pur plaisir, même en plein hiver, car l’habitacle me protège du vent. Cela dit, grands frileux s’abstenir…

Avec sa batterie lithium-ion et la recharge au lever de pied, le Twizy a une autonomie de 100 km. On le branche sur une prise domestique de 220 V, pour une recharge complète en trois heures et demie, ce qui revient à 70 centimes. Son câble de recharge de 3 m intégré est ingénieux si vous habitez une maison avec garage. En ville, ce biplace se charge sur une borne Autolib’ (avec abonnement), dans les centres Leclerc, les parkings Vinci et sur les bornes électriques.

Ce véhicule est commercialisé en deux versions : le Twizy 45 limité à 45 km/h, autorisé dès 16 ans avec le brevet de sécurité routière (à partir de 6 990 ) ; le Twizy 80 qui roule jusqu’à 80 km/h, avec un permis B (à partir de 7 690 ). N’oublions pas la location de la batterie (à partir de 50  par mois) et les accessoires qui font grimper la facture ! Le plus ? Une assistance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, même si vous êtes en panne d’énergie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.