Israël : des lunettes floutées pour ne pas voir les femmes

Israël : des lunettes floutées pour ne pas voir les femmes juifEn Israël, la liberté des femmes est menacée. Dans la « capitale », Jérusalem, les Juifs ultraorthodoxes ont instauré une séparation des sexes dans les bus et sur les trottoirs de leurs quartiers. Nouveauté : ils vendent des lunettes capables de brouiller leur vision pour les préserver de la vue des femmes « indécentes ».

6 dollars. C’est la somme qu’il faudra débourser pour vous procurer les lunettes des « patrouilles de la pudeur » de la communauté ultraorthodoxe de Jérusalem. Ils proposent aux hommes d’apposer des autocollants sur les verres, ce qui réduit leur vision sans toutefois gêner leurs déplacements.

Ce phénomène discriminatoire n’est pas nouveau puisque le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim (au centre de Jérusalem) s’est progressivement « habillé » de pancartes incitant les dames à porter des cols fermés et des jupes longues, ou de panneaux publicitaires sans femmes. Dans les bus, les femmes doivent voyager à l’avant. Une situation interdite par la Haute Cour de Justice, qui reste impuissante.

« Dans un premier temps, le réflexe est de s’indigner », écrit Allison Kaplan Sommer dans le journal Haaretz, au sujet des lunettes qui floutent la vue. Toutefois, l’éditorialiste note une avancée : « Jusqu’à présent, toutes les solutions prônées par les religieux pour résoudre leurs problèmes avec les dames, consistaient à limiter la liberté des femmes. » Alors qu’aujourd’hui, les hommes réduisent leur propre liberté en risquant de percuter un poteau sur le chemin !

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone