Des imprimantes qui voient l’avenir en 3D

Imprimante 3DOn fait le point sur un secteur encore assez récent, celui de l’impression 3D qui promet de belles révolutions ! 

BN 09 04

Version écrite de la chronique

C’est un milieu en plein développement avec des idées absolument géniales. Saviez-vous par exemple que l’on peut imprimer des prothèses en 3D, maintenant ? Eh bien, aux Pays-Bas, une jeune femme s’est fait implanter un crâne complet en plastique. Contrairement aux prothèses classiques, qui sont d’habitude fabriquées à la main et peuvent donc présenter des imperfections, la technologie 3D a permis de recréer une prothèse aux dimensions exactes de la patiente.

On se débrouille plutôt pas mal en Hollande, mais la France n’est pas en reste

Tout à fait. D’ailleurs, jusqu’au 9 mai, la start-up Fabshop vous invite à découvrir cette technologie au BVH Marais. Vous pouvez y observer en direct des impressions 3D, assister à des masterclasses sur la conception, la création, et la fabrication d’objets 3D et même repartir avec votre propre effigie imprimée en 3D ! En fait, on scanne votre buste, puis l’ordinateur recrée un modèle de synthèse qui est ensuite envoyé à l’imprimante et hop, vous avez une réplique miniature de vous-même dans la poche !

Et d’autres se servent de ces nouveaux outils pour des impressions assez particulières…

5 étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle ont hacké une imprimante 3D pour la transformer en machine à tatouage ! Ils ont en fait remplacé l’aiguille, qui sert normalement à appliquer le plastique ou le nylon couche par couche, avec un feutre. Il suffira donc dans le futur de télécharger une image qui nous plaît et de l’envoyer à l’imprimante pour que celle-ci nous la tatoue sur le bras ! Cela laisse entrevoir toutes les possibilités qu’offrent ces machines, qui font de plus en plus bonne impression !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 9 avril 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.