Il n’y a pas de petites économies !

Se serrer la ceinture à la fin du mois, rêver de trouver le bon tirage du Loto… on connaît tous ça ! Contrairement à l’adage, l’argent peut faire le bonheur, mais tout dépend de la manière dont nous le dépensons. Voici des petites astuces qui nous aident à l’utiliser autrement.

Article disponible dans le Néoplanète été 2011

UN MOT D’ORDRE : LA SIMPLICITÉ

Michel Pascal, auteur de Notre crise est une chance, nous livre quelques secrets afin de redonner du sens à nos dépenses : comment être plus riches de la vie, mieux vivre avec son argent… Un exemple : faisons un jeûne financier et baladons-nous toute une matinée sans dépenser un centime. Puis arrêtons-nous dans un café. Notre petit noir aura une saveur particulière, comme un soulagement. À force de consommer, nous ne nous rendons plus compte de la valeur des choses. Notre crise aura eu un avantage, celui de nous faire réfléchir. Se nourrir des petits plaisirs de l’existence est primordial : le ciel bleu, une fleur qui pousse, le sourire d’un enfant… Il faut également savoir donner pour recevoir, car si l’on ne se montre pas généreux, nous ne sommes pas dans une bonne dynamique. Celui qui est trop individualiste est toujours insatisfait. C’est scientifiquement prouvé : d’après une étude de l’université de Stanford, si l’on est égoïste et replié sur soi-même, on stimule alors des processus cognitifs qui génèrent des émotions négatives.

UNE ÉNERGIE ALTRUISTE DE L’ARGENT

Même si certains restent coupables de greenwashing – c’est-à-dire de communiquer sur des actions vertes qui ne sont réelles –, nombre d’entreprises misent sur l’écologie et le développement durable. Mais comme le souligne Michel Pascal, « Le parfait est un fantasme. Il faut essayer de se tenir à une éthique. Le vert ne doit pas nous servir à faire du noir ». Tous les systèmes de commerce équitable qui se mettent en place sont des moyens concrets de dynamiser une énergie « altruiste de l’argent ». Par exemple, Whole Food Market, chaîne de magasins implantée aux États-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne, vend des produits bio et équitables. L’argent repart dans des coopératives. En achetant ainsi, nous aidons un groupement de personnes qui partagent une idée, celle de redonner à l’énergie de l’argent ses lettres de noblesse. Cela démontre qu’une forme de consommation responsable peut exister.

SOYEZ RADIN MALIN !

Économisez l’énergie, l’eau, le carburant et la nourriture. C’est d’autant plus d’actualité que les prix de ces ressources ne cessent d’augmenter. Concernant l’eau, vous pouvez, par exemple, utiliser celle qui lave vos légumes pour arroser vos plantes. Quant à l’essence, dressez une liste de courses et faites-les toutes le même jour, en suivant l’itinéraire le plus logique. N’hésitez pas non plus à effectuer vos achats sur Internet. Et au placard les marques ! Les produits discount sont, aujourd’hui, d’un bon rapport qualité/prix. Enfin, mangez vos restes alimentaires, il suffit d’un peu d’imagination !

Achetez local dès que c’est possible. Votre corps vous dira merci ! Vous rendre à la ferme, par exemple, vous permettra de consommer des aliments qui n’ont pas été transformés. Petit plus : pensez aux fins de marchés, lorsque les producteurs désirent écouler leurs stocks. Vous y ferez alors de bonnes affaires.

Privilégiez le fait maison. Aujourd’hui, tout nous pousse à consommer, alors que nous savons nous servir de nos deux mains. Vous pouvez fabriquer vous-même des étagères, créer des objets décoratifs, faire du pain… Idem pour les dépannages ou les installations. Votre siphon est bouché ? Évitez d’appeler le plombier. Le Web fourmille de sites qui vous donneront de bons tuyaux. Sans oublier les célèbres recettes de grand-mère. Un seul exemple : le vinaigre blanc. Non polluant, pas cher, il est utilisé pour bon nombre de tâches ménagères. Il est tout aussi efficace que d’autres produits d’entretien.

Entretenez votre matériel. Ça paraît évident, mais nous sommes peu à lire les modes d’emploi de nos machines. N’oubliez pas non plus qu’un entretien annuel est souvent préconisé. Prendre soin de son lave-vaisselle, de son chauffe-eau… c’est les faire durer plus longtemps et, donc, retarder la date des prochains achats.

Profitez des sites d’achats groupés.
Ils offrent des réductions de 50 à 90 % sur une large gamme de produits et de services. Et il y en a pour tous les goûts : bien-être, gastronomie, shopping… Ce concept repose sur une logique simple : le pouvoir d’achat d’un groupe est plus important que celui d’un individu. Ces sites deviennent des interlocuteurs privilégiés des consommateurs et des commerçants. Vous désirez tester ? www.lookingo.com propose aux internautes plusieurs deals par jour, tant dans la France entière que par ville.

Faites les soldes et achetez dans les enseignes de vêtements dégriffés. Mais, auparavant, inspectez vos placards. Vous manque-t-il vraiment quelque chose ? Est-il indispensable d’acheter cette robe que vous ne porterez que le temps d’une soirée ?

Cocoonez.
Rester chez soi est économique. Cet été, redécouvrez votre jardin, votre maison, votre balcon ou, tout simplement, votre quartier. Profitez de votre famille ou de vos proches en les conviant chez vous, plutôt que de sortir et de… consommer dehors.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone