Humour et écologie : le rire jaune l’emporte sur le vert !

 Leo Schildknecht« L’écologie à croquer ! » C’était le thème du concours 2013 de dessins d’humour sur l’écologie. Comment de jeunes dessinateurs imaginent-ils ce que nous mangerons en 2050 ? Ils étaient une centaine de 18 à 30 ans à avoir répondu à cette question pertinente lorsqu’on pense surpopulation, épuisement des ressources naturelles ou changement climatique.

Le regard de ces jeunes d’aujourd’hui sur leur avenir – ils auront la soixantaine dans les années cinquante – est plutôt noir. Il relève davantage du rire jaune que du rire vert même si c’est le nom de l’association qui organise ce concours pour la 3ème année.

« Les réponses à cette interrogation épineuse et indigeste mais pourtant cruciale, expliquent les organisateurs, ont été grinçantes et savoureuses : insectes en sauce, auto-cannibalisme gourmet, agapes transgéniques partagées en famille, pâtisseries numériques savourées au détour d’un écran ou encore transfusions gastronomiques dégustées avec délectation.»

Cassandra VionLe jury – dont faisait partie Néoplanète – a été déconcerté par la vision  globalement pessimiste voire désespérée de ces jeunes dessinateurs qui nous proposent de devenir nécrophages ou de manger les plus petits de nos compagnons animaux (et j’en passe) comme s’il n’allait pas falloir les élever comme les poulets de 2013. Rares sont ceux qui voient des solutions positives déjà à l’étude, ou simplement que tout pourrait aller mieux grâce à plus de sobriété, à des ressources mieux distribuées, à l’abandon des protéines animales ou encore un retour à des formes d’autoconsommation individuelles ou collectives…

Quatre planches ont finalement retenu l’attention du jury 2013, composé de personnalités des média et du monde associatif.
Le 1° prix est allé aux  « gélules à consommer sur place ou à emporter » d’Agathe Monnier.

Le 2° prix, au potager sous-marin de Noora Niemelä, un clin d’œil enfin positif.
Le 3° prix à Arielle Demilecamps pour son esprit caustique. Enfin, le coup de cœur du jury est allé à Nastasia Verdeil pour une création dynamique qui oppose des personnages obèses à des hamburgers maigrichons.

Association Rirenvert : www.rirenvert.org

Retrouvez les dessins du concours « L’écologie à croquer ! » du 24 juin au 21 juillet à la Maison du jardinage dans le parc de Bercy.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.