Humeur : « La France a froid… »

Ah, le JT…

Ce ton lugubre en noir sur fond blanc, cette vague alarme qui entre dans nos foyers frighorrifiés, les congelés comptez-vous, Noël au balcon, Picard au salon…

La France a froid…

C’est du Gicquel Hors Gel, du tsunami tousse l’ami, du polaire sans polaire, du panique sans niquer, oh Gode froid, deux bouillons, deux !

Bon, c’est sûr, les cousins Québécois doivent se marrer en nous voyant. Pas qu’eux, d’ailleurs, mais tous les « gens du nord » – en gros, un bon tiers de la Planète – qui ont découvert depuis tous petits qu’à 0°C, l’eau liquide se transformait en eau solide à qui on a donné le nom de glace, pour bien comprendre le phénomène.

Et de neige par rapport à pluie pour que notre amie Martine de Bruxelles pense à mettre des chaines à son pépin.

C’est vrai qu’à chaque fois, chez les Latins, dès qu’on franchit les 0°C, ça panique. Dingue. Comment ça se fait d’ailleurs que précisément à 0°C, ça gèle ??? Celsius, Confucius, c’est encore un coup des Chinois pour nous faire acheter leur coton, ça…

Alors, tant qu’à faire de ressasser sans cesse le sensas, autant rereregarder pour la hyènième fois les reportages que notre mémoire de poisson rouge redécouvre chaque année avec effroi, plus ou moins tôt, plus ou moins froid…

Un hiver en retard, un printemps en avance : un peu plus même les cerises étaient touchées, comme le RSA, bande de pompes à chaleur humaine…

Mais bon, c’est marrant pansons-nous (en reprenant un petit four sur le canapé ou un petit canapé du four) de les voir refuser, ces SDF ingrats pas gras, d’aller aux abris sous prétexte que les autres sentent mauvais et piquent les chaussures quand ils dorment… Du coup, on leur a même recommandé de ne pas sortir de « chez eux »…

Je claque des dents, tu claques dehors… Sans blague…

Juste là, à deux pas de chez nous, même plus besoin de prendre l’avion, c’est top !

France Télévision, dans un grand esprit de diversification qui les caractérise si bien, a décidé de lancer le Peléthon… Avec un compteur en bas de l’écran qui s’allume dès que l’on passe en dessous de zéro… Top de chez top. Premier jour, le T0 du t-zéro : 133 000 au compteur. Trois minutes plus froides, 132 999, à peine 12 heures plus tard avec un pic d’odience à -9°C, 132 863 ! Keep counting !

Séances émotions, comme au Téléthon d’antan, gros plan sur des SDF qui bavent. Mais bon, avec le froid, c’est plutôt la chasse aux stalactites, ça change de leurs stalag-mites, ach, que c’est bon de rire, quand même, ça réchauffe la morale !

Il gèle à l’Abbé Pierre Fendre, l’Abbé Rézina des temps dits « modernes »…

Et quand la température baisse, rien de tel qu’un petit reMontand…

Oh, je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux de notre CDI…
En ce temps-là la vie était plus belle,
Et EDF moins gourmand qu’aujourd’hui…

Des SDF manquent encore à l’appel.
Tu vois, ils nous ont oubliés…
Les SDF se ramassent à la pelle,
Les sous venir quand tout sera fini…

Et le vent du nord nous emporte
Dans la nuit froide de l’oubli…
Pourtant, je n’ai pas oublié
La maison dont tu as rêvé…

Les paroles s’envolent, mais les cris restent…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone