Huiles essentielles : mode d’emploi

Les huiles essentielles ont le vent en poupe, pour se soigner et se chouchouter. Mais voilà, ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Comment bien les choisir ? Quelles sont les contre-indications et les précautions d’emploi ? Quelle huile pour quel bienfait ? Elske Miles, praticienne en aromathérapie et auteur du guide « Les huiles essentielles pour les Nuls », fait le point.

Comment utiliser les huiles essentielles ?
Par le nez :
les voies olfactive et respiratoire. Humez-les dans un flacon ouvert, dans un inhalateur ou dans l’air via un diffuseur. A moins que vous ne préfériez les respirer sur un mouchoir.
Par la peau : la voie cutanée. Appliquez-les en frictions ou en massages sur des zones nerveuses spécifiques. Autre idée, ajoutez-les à l’eau de votre bain.
Par la bouche. Faites-les fondre sous la langue. Plus pratiques, les capsules ou gélules.

Comment bien les choisir ?
Il faut opter pour des huiles 100% naturelles, pures, intégrales ou complètes. Privilégiez les huiles biologiques, et surtout celles portant les labels HECT et HEBBD qui certifient la qualité du produit fini. Dernier point : le nom en latin est indispensable pour identifier la source botanique.

Quelles sont les principales précautions d’emploi ?
Faites un test préalable pour détecter toute allergie : appliquez une goute d’huile essentielle sur le pli de votre coude et attendez cinq minutes pour voir si des rougeurs apparaissent. Ensuite, tenez les flacons bien fermés hors de portée des enfants, à l’abri de la chaleur. A savoir également : ne vous exposez pas au soleil après toute application.

Quelles sont les principales contre-indications ?
Jamais d’huiles essentielles dans les yeux, dans les tisanes et pendant votre sommeil. Pour les enfants de moins de dix ans, la voie orale est interdite. Certaines huiles, comme le tea tree et le lemongrass, ne s’utilisent jamais en application pure sur la peau.

Les huiles essentielles sont-elles à proscrire pour les femmes enceintes ?
Leur usage nécessite la plus grande prudence. Il est fortement déconseillé d’en utiliser pendant les trois premiers mois de grossesse. En tout cas, il ne s’agira jamais d’un usage sur le long-terme, toujours d’un usage spécifique limité dans le temps. Toutes les huiles essentielles ayant une toxicité pour le système nerveux sont formellement contre-indiquées. Attention aussi après l’accouchement, pendant la période d’allaitement.

Quelles sont les huiles essentielles du printemps ?
Cette saison est porteuse d’espoir, propice à la fraîcheur des idées et à la créativité. Vous pouvez donc diffuser seules ou en synergie : verveine citronnée, lemongrass, menthe bergamote, camomille noble, eucalyptus citronnée et géranium bourbon.

A quoi sert…
Le Romarin verbénone :
Rééquilibrer les émotions et retrouver la mémoire.
La camomille noble : Se libérer de l’anxiété et de la frustration.
La lavande vraie : C’est un puissant antispasmodique, un décontractant musculaire, un antalgique, un antiseptique. Idéal en cas de troubles de sommeil, de plaies et d’hypertension artérielle.
Le lemongrass ou la citronnelle : C’est un anti-inflammatoire, un sédatif efficace et un répulsif à moustiques. Idéal contre la cellulite, la transpiration excessive et la nervosité.
La fleur d’oranger ou néroli : En cas de surmenage et de fatigue, pour faire baisser la pression intérieure.

A lire d’urgence !

Voici une véritable bible sur les huiles essentielles. On aime particulièrement les conseils rigoureux pour apprendre à les utiliser à bonne escient. Les recettes sont aussi simples que pratiques. En bref, ce guide est une vraie boîte à outils : comment guérir les petits bobos du quotidien, quelle huile dans quelle pièce de la maison, que faire en cas de coup de blues, comment s’en servir pour les enfants… Une chose est sûre, avec ce livre, les huiles essentielles n’auront plus de secrets pour vous !

« Les huiles essentielles pour les nuls », de Elske Miles, éditions First, 22.90 €.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone