Des huiles plus qu’essentielles


crédit photo Flickr Bálint Rádóczy creative commonsLa tendance est aux produits naturels. Dans la foulée, les huiles essentielles ont envahi nos armoires à pharmacie, petit tour d’horizon ! 

ENV 15 05

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

L’huile essentielle est le résultat d’une distillation à la vapeur de plantes ou d’écorces d’arbres aromatiques. Ce sont des produits très concentrés : pour obtenir un litre d’essence de menthe poivrée par exemple il faut compter 1000 kg de feuilles ! S’il s’agit d’agrumes, l’huile résulte d’une pression à froid de l’écorce du fruit… Et contrairement à ce que son nom laisse penser, aucun corps gras n’est nécessaire à une huile essentielle, elle n’est constituée que de molécules aromatiques, naturelles évidemment

Le soulagement de nos maux grâce à ces huiles c’est ce que nous connaissons sous le nom d’aromathérapie

Les huiles essentielles agissent sur nos sens et principalement sur notre odorat qui influence nos émotions et notre système nerveux. Rappelons que la mémoire olfactive est l’une de celle qui résiste le mieux au temps et que les huiles essentielles ne provoquent aucun trouble psychique.

Quelles sont leurs propriétés ?

Elles possèdent des propriétés antiseptiques, anti-infectieuses ou même détoxifiantes; pour soigner les petites brûlures ou les petits boutons d’acné, je vous conseille la lavande à ne jamais directement appliquer sur la peau mais à mélanger dans une goutte d’huile végétale. Et puis quelques gouttes d’huile essentielle de carotte dans un smoothie par exemple constitue un plan détox au top et c’est en plus succulent ! Car elles se consomment aussi en cuisine ces huiles magiques ! Essayez une petite goutte d’huile essentielle de basilic dans de l’huile d’olive… vous m’en direz des nouvelles ! Mais attention à ne jamais les faire cuire : le dossier huiles essentielles concocté par l’équipe de Néoplanète vous en apprendra plus, en particulier sur les précautions à prendre, car on ne s’improvise pas aromathérapeuthe.

La chronique « Quelle Époque Éthique » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée jeudi 15 mai 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.