Alors, heureux en ville ?!

Paris-0792 commons wikimediaOn pense toujours que la ville est synonyme de malheur pourtant 87% des citadins s’y sentent bien !

Bonheur-urbain-sinon-rien-

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

C’est le résultat d’une enquête Ipsos pour Lafarge qui est effectivement assez étonnante. Car elles sont bruyantes, nos villes, polluées, surpeuplées parfois violentes… Et bien loin de rêver campagne, exil et solitude spirituelle, les citadins dans leur ensemble ne les quitteraient pour rien au monde!

Quels sont les citadins qui ont été sondés ?

Les habitants de Paris, Chicago, Rio, Bombay, Alger et Chongqing en Chine, une sélection donc très emblématique de la ville contemporaine ! Et le résultat est très cohérent : les habitants de ces villes ont une vraie sensation de liberté, un sentiment de fierté à appartenir à une communauté et ils sont très peu à admettre en subir les inconvénients. Evidemment, tout n’est pas rose : 63% subissent le stress et 38% avouent un sentiment de solitude.
Et pourtant 87% des personnes interrogées n’ont pas envie de déménager ! Et même quand on aborde le manque de sécurité ; si 28% des parisiens y pensent aucun ne veut partir ailleurs, encourageant, non ?

Paris, un bon exemple du « bien vivre ensemble »?

C’est la ville la plus dense du monde inter-périphérique ! Comme quoi, ce n’est pas la densité qui fait fuir mais la forme qu’elle prend. Car, si les mégapoles s’urbanisent, Paris s’écologise avec son tramway, ses berges de la Seine réaménagées, la ville lumière continue de briller de mille Leds, et de nous faire chanter même de bon matin !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 13 décembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.