Les herbes folles sont à la fête !

Herbes_folles_près_de_Bonifacio.JPG wikimedia commonsAujourd’hui commence la Fête de la Nature organisée dans toute la France et dont l’Office national des forêts est un partenaire incontournable.

fete nature

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

L’ONF assure la gestion de 10 millions d’hectares de forêts publiques et accueille près de 500 millions de visites par an le long de 20 000 kms de sentiers. Gérée par les forestiers, la forêt est à la fois une ressource essentielle en bois, un réservoir de biodiversité et un espace de loisirs.

Quel est le thème de cette 8ème édition de la fête de la nature ?

« Herbes folles, jeunes pousses et vieilles branches », traduisez : les plantes sauvages sont à la fête! Les forestiers vont donc nous raconter leurs histoires, nous régaler de confitures de fruits sauvages, organiser des sorties d’initiation à la botanique, nous faire grimper aux arbres. Toutes les festivités sont sur fetedelanature.com pour partir sur les chemins, le nez au vent…

… A la rencontre des herbes folles et des plantes sauvages !

Elles méritent cet hommage, elles qui ont tant payé notre ignorance et qui pourtant ont tant de qualités. En particulier médicinales et surtout comestibles. Sur les quelques 10 000 plantes qui ont nourri l’humanité, seules 150 sont aujourd’hui cultivées sur la planète et procurent 80% de l’alimentation végétale mondiale. Pourtant « ces petites sauvages » sont de merveilleux légumes injustement délaissés : riches en protéines comme l’ortie qui en renferme 40% de son poids sec, plus que le soja et que la viande ! Les vitamines et les sels minéraux de ces plantes méprisées sont remarquables et que dire de la vitamine C contenue par exemple dans le cynorrhodon, le fruit de l’églantier : 27 fois plus que l’orange !
Bref je ne saurais que vous conseiller le petit guide des plantes sauvages comestibles aux éditions Glénat. Il est complété des vertus médicinales des plantes et en plus agrémenté de multiples recettes… Envie d’un soufflé au coquelicot ? Ou d’une crème à la primevère ?

La chronique « Quelle Époque Éthique » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée mercredi 21 mai 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.