Le guide ultime des remèdes naturels contre la perte de poils des chiens

Votre chien a-t-il besoin de remèdes contre la perte de poils ? Si vous êtes propriétaire d’un chien, vous savez probablement à quel point les poils de chien peuvent être gênants. Votre chien dépose littéralement une traînée de poils dans chaque recoin de la maison. Quelle que soit le nombre de fois que vous passez l’aspirateur, le balai ou l’attrape poil, vous retrouvez toujours des poils de chien frais dans la maison. Cette quantité de poils peut sembler excessive ; cependant, la perte de poils est normale chez les chiens. Mais dans quelle mesure cette perte de poils est-elle normale, et quand est-ce un problème ?

Êtes-vous préoccupé par la quantité de poils que perd votre ami à poils ? Avez-vous remarqué des taches chauves sur le pelage de votre chien ? Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les chiens peuvent perdre leurs poils de manière anormales. Des troubles primaires du follicule pileux, des défauts de couleur du pelage, des déséquilibres hormonaux, et même un excès de léchage/grattage/mâchonnement dû à des allergies. Si en général, la perte de poil est normal, elle peut aussi être le symptôme d’un problème.

La bonne nouvelle, c’est que la perte de poils chez les chiens est généralement un problème qui peut être traité, et vous trouverez dans notre article des remèdes et des solutions naturelles pour la perte des poils chez les chiens. Mais avant de passer à nos solutions, examinons les causes possibles de ce problème.

Qu’est-ce que la perte de poils chez les chiens ?

L’alopécie est une terminologie médicale pour désigner la perte anormale de poils chez les hommes, mais aussi chez les chiens. Le mot alopécie vient du mot grec « Alopex », qui signifie renard, car les renards peuvent être atteints de gale et perdre des poils.

L’alopécie est un symptôme qui peut toucher les chiens et les chats de toutes les races, de tous les âges et de tous les sexes. Les poils sont pourtant essentiels pour aider à réguler la température corporelle chez nos amis, mais ils assurent également une protection physique contre les rayons UV. Chez les chiens, les poils ont une longueur et un taux de croissance prédéterminés, selon la race.

Les races à poil court (par exemple, les Labrador Retrievers, les Doberman Pinschers, etc.) ont un renouvellement constant des poils. En revanche, les races à poil plus long (par exemple, les caniches, les golden retrievers, etc.) ont une durée de croissance des poils (anagène) plus longue et peuvent nécessiter un toilettage et un brossage plus réguliers. 

La plupart des chiens perdent généralement leurs poils régulièrement, quels que soient leur âge, leur sexe ou leur espèce. Que ce soit sur le tapis, dans la voiture, sur votre canapé ou dans votre lit, votre chien y laissera de toute manière très certainement des poils.

La perte de poils suit un schéma naturel déterminé par la longueur du jour, en fonction de la production d’hormones par la glande pinéale du cerveau du chien (il s’agit de la même raison pour laquelle les oiseaux migrent à certaines périodes de l’année). En général, dans l’hémisphère nord, les chiens perdent davantage de poils pendant les mois avec des journées plus longues de la journée (il se trouve que ce sont les mois les plus chauds) au printemps et en été. En hiver, les chiens augmentent la production de poils mais cela n’entraine pas forcément une hausse des pertes de poils. C’est pourquoi la question que se posent de nombreux propriétaires d’animaux est la suivante : « Quand dois-je m’inquiéter de la perte de poils de mon chien ?”

Le plus souvent, les propriétaires d’animaux de compagnie ne s’inquiètent pas de la perte de poils de leur chien. Ils trouvent simplement des moyens créatifs et astucieux pour nettoyer les poils. Cependant, si vous observez de grosses boules de poils dans votre maison ou si vous remarquez des touffes de poils manquants sur votre chien, vous devez absolument vous demander pourquoi.

Les causes de la perte de poils chez les chiens

Chute de poils causée par des allergies

Cela peut sembler un peu surprenant, mais même les chiens sont sujets aux allergies, qui peuvent provoquer la perte de poils chez eux. Divers facteurs environnementaux peuvent provoquer des allergies, comme les acariens, les moisissures ou encore le pollen.

Souvent, il s’agit de parasites comme les acariens et les puces qui provoquent une réaction allergique chez nos amis à quatre pattes. Ce type de perte de poils est dû soit à l’arrachage ou au grattage des poils par le chien, soit à une infection secondaire de la peau qui détache les poils.

Parfois, les allergies alimentaires peuvent également provoquer une perte de poils chez les chiens. C’est pourquoi, si vous remarquez que votre chien se gratte souvent, c’est peut-être qu’il souffre d’allergies. Vous devrez alors être sur vos gardes contre d’autres symptômes comme les morsures et le grattage excessif.

Chute de poils causée par des déséquilibres hormonaux

Parfois, la perte excessive de cheveux peut être causée par l’hyperadrénocorticisme, également connu sous le nom de maladie de Cushing. L’hypothyroïdie (faible niveau de thyroïde), la maladie de Cushing atypique et d’autres conditions hormonales peuvent créer un faible taux de croissance des poils et provoquer une alopécie. 

La perte de poils peut être considérée comme un symptôme de l’une de ces maladies hormonales. La maladie de Cushing présente également un grand nombre de symptômes, dont une soif accrue, un appétit accru, une augmentation de la miction et un aspect ventru du chien.

L’hypothyroïdie présente quant à elle également de nombreux symptômes, et certains des problèmes visibles peuvent être une léthargie, une prise de poids et une diminution de l’appétit. La maladie de Cushing atypique peut se manifester uniquement par une perte de poils, mais peut présenter des symptômes similaires à ceux de la maladie de Cushing.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes en même temps que la perte de poils, demandez à votre vétérinaire de faire des recherches plus approfondies, car nombre de ces affections sont très faciles à traiter.

Chute de poils causée par une infection

Parfois, une infection bactérienne ou fongique chez les chiens peut également entraîner une perte de poils. Par exemple, la teigne (une infection fongique) peut entraîner la détérioration des poils.

Lorsque votre chien perd ses poils à cause de la teigne, le schéma de perte de poils est souvent circulaire, mais il peut aussi être de forme aléatoire, et il peut y avoir ou non des rougeurs sur la peau.

La teigne est généralement une maladie qui démange, et certaines espèces (M. canis) peuvent être contagieuses pour l’homme (zoonoses). Veuillez consulter un vétérinaire si vous observez ce symptôme chez votre animal.

Prévention de la perte de poils chez les chiens

Il est pratiquement impossible d’éliminer la perte de poils du chien. Le mieux que puisse faire un propriétaire d’animal de compagnie est de mettre en œuvre certaines mesures pour réduire la perte de poils.

Vous devez appliquer des produits anti-puces tous les mois pour réduire les démangeaisons qui peuvent résulter de la salive des puces. De plus, vous devez donner à votre chien une alimentation saine complétée par des compléments alimentaires. Un régime alimentaire sain consiste en un équilibre adéquat de tous les groupes alimentaires. Elle est complétée par des suppléments d’oméga 3 et 6 pour garder la peau saine et souple.

Surtout, si vous voulez éviter que votre chien ne perde ses poils, vous devez toujours veiller au bon toilettage de votre compagnon. Le toilettage implique un nettoyage régulier à l’aide de shampoings appropriés ainsi que le brossage et le peignage des poils. Le brossage ou le peignage régulier du pelage de votre chien contribue à faire travailler les huiles naturelles de sa peau sur ses poils. L’huile que le corps de votre chien produit naturellement crée une barrière saine qui peut protéger son pelage contre la perte de poils.

Remèdes maisons contre la chute des poils de chien

Il y a des moments où vous ne pouvez pas emmener le chien chez le vétérinaire tout de suite. Ou peut-être souhaitez-vous proposer une approche plus globale du problème de la perte de poils de votre chien. Voyons comment vous pouvez utiliser des remèdes naturels dans ces situations.

Vous devez d’abord vérifier que votre chien n’a pas de puces. Si votre chien n’a pas de puces, il peut souffrir d’un des problèmes mentionnés ci-dessus.

Donnez à votre chien un régime alimentaire plus naturel

La nourriture peut jouer un rôle important dans la santé du pelage de votre chien. Tout d’abord, remplacez les aliments pour chiens de marque achetés en magasin par des aliments de marque plus naturels.

Essayez de proposer au chien des aliments faits maison. Par exemple, vous pouvez offrir des blancs de poulet cuits à votre chien. Vous pouvez également lui offrir des légumes ou du riz entièrement cuits.

Pour garantir un régime alimentaire maison bien équilibré, vous devez discuter des régimes faits maison avec votre vétérinaire.

Utilisation du jus de citron

La plupart des gens savent que le jus de citron a des propriétés antibactériennes grâce à l’acide citrique qu’il contient. Ce jus peut être très utile pour traiter la chute des poils en cas de légère prolifération bactérienne.

Vous pouvez faire infuser un litre d’eau chaude avec une tranche de citron pendant environ cinq heures. Veillez à bien filtrer le liquide par la suite pour vous débarrasser de toute pulpe ou particule. Vous pouvez appliquer l’infusion sur les zones affectées de votre ami à fourrure pour traiter la perte de poils. Le jus de citron est l’un des remèdes les plus rapides contre la perte de poils chez les chiens.

Utilisation du vinaigre de cidre de pomme pour combattre les allergies

Le vinaigre de cidre de pomme, qui contient de l’acide acétique, a des propriétés antifongiques et antibactériennes. Ce qui rend le vinaigre de cidre de pomme si précieux, c’est qu’il renforce le système immunitaire. Vous devez mélanger des parts égales de vinaigre avec de l’eau lorsque vous utilisez le vinaigre de cidre de pomme comme remède contre la chute des cheveux.

Ce mélange peut être appliqué facilement sur la zone affectée. Vous pouvez tremper une boule de coton dans le mélange et l’utiliser sur votre chien. Vous pouvez également essayer d’ajouter environ deux gouttes de vinaigre de cidre de pomme dans la nourriture ou l’eau de de votre chien.

Nos derniers conseils 

Lorsque votre animal perd ses poils, vous voulez vous assurer que vous avez un plan infaillible pour faire face à ce problème. Avant de passer aux remèdes maison, vous devez faire diagnostiquer le problème par le vétérinaire. Ainsi, vous connaîtrez les meilleurs remèdes contre la perte de poils des chiens qui fonctionnent bien avec votre animal.

Lorsque vous essayez ces remèdes contre la chute des poils de chien, gardez une chose à l’esprit. Le traitement avec les remèdes maison est un processus plus graduel, et vous n’obtiendrez pas des résultats du jour au lendemain. La meilleure approche consiste à être cohérent et à essayer une méthode à la fois. Vous verrez bientôt les résultats.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone