Gueules de toutous

« Leur chien », c’est l’expo dont tout le monde parle en ce moment. Au Musée de la Chasse et de la Nature de Paris (3° arr.), le photographe Antoine Schneck expose des portraits un peu spéciaux de toutous pas comme les autres.

Dans la galerie, on se sent tout petit. 69 paires d’yeux ronds et noirs fixent le visiteur de la salle des expositions temporaires. 69 chiens -dont un chat- qui ont accepté de poser dans le studio photo d’Antoine Schneck, se retrouvent maintenant au Musée de la Chasse et de la Nature.

Loopy Auteuil, MoujikIV Saint Laurent…

Les gueules de Loopy, Dash, Uma, Moujik IV… épinglées en grand (95x95cm) couvrent largement les murs. Avec la permission de leur maître bien sûr. Des personnalités du cinéma, comme Isabelle Adjani ou Daniel Auteuil, du monde politique comme l’ancien ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, du monde médiatique comme Stéphane Bern, ou de la mode comme Yves Saint-Laurent.

Le jeu des paires

Pris de face, sur fond noir, le contour du « visage » soigneusement dessiné, les toutous semblent flotter dans le vide. Superposés sur trois rangées, les cadres saturent l’espace visuel, nous amenant à porter un autre regard sur ces gentils cabots qu’on a pris l’habitude de regarder de haut. On s’amuse à chercher les ressemblances entre le maître et l’animal. Et les images, d’une grande précision, nous invitent à scruter, à analyser, à décrypter la psychologie de chaque canidé.

Les curieux seront ravis de trouver, dans les salles de l’expo permanente du Musée, la célèbre série des portraits des chiens couchants de Louis XIV, peinte au début du XVIIIe siècle par François Desportes pour le château de Marly. Pour se prêter à une stimulante confrontation !

[nggallery id=133]

Infos pratiques Musée de la Chasse et de la Nature, 62 rue des Archives, 75003 Paris.Tel : 01 53 01 92 40.

Métro : Rambuteau ou Hôtel de Ville (ligne 11).

Du mardi au dimanche, 11h-18h. Tarif : 6 € ou 4,50 € en tarif réduit.

Jusqu’au 26 septembre, dans la salle des expositions temporaires.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone