Après les gratte-ciel, les gratte-terre ?

Cette chronique « Environnement » a été diffusée vendredi 14 juin 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

Skyscraper-Underground-Above-Below-Matthew-Fromboluti-Lavender-Pit-Mine-eVolo-Skyscraper-Arizona,1-1-265717-13De plus en plus d’architectes réfléchissent aux possibilités de construire sous-terre. Il faut savoir que bientôt, avec la population qui ne cesse d’augmenter, il faudra trouver des alternatives face au manque de place. D’après l’Insee nous serons 9 milliards à sur la planète en 2050 et déjà, l’espace occupé par les villes grandit de 110 kilomètres par jour. Alors pour pouvoir loger tout le monde, des architectes étudient des possibilités de construire sous la terre.

L’Earthscraper de Mexico, par exemple, est un projet incroyable, d’un gigantesque immeuble, d’une taille équivalente à la tour Eiffel, qui prendrait la forme d’une pyramide inversée en plein cœur de la place Zocalo. Il s’enfoncerait sous terre sur près de 65 niveaux qui abriteraient des commerces, des bureaux et même des logements ! Pour l’instant ce n’est qu’un  projet, mais il a tout de même été chiffré à 800 millions d’euros.

 Pour ce qui est de la lumière, les architectes penseraient à installer des puits de lumière naturelle en posant un plancher transparent. Derrière tous les stéréotypes  de l’enfer dans les profondeurs du monde,  on pourrait profiter par exemple,  des qualités thermiques du sous-sol. Car à partir de cinq mètres sous terre, la température stagne autour des 13 degrés quelle que soit la saison ! Ce serait donc un super moyen d’éviter de consommer de l’énergie en chauffage pour l’hiver ou en climatisation pour l’été. Agrandir les villes dans les sous-sols aussi pourrait être une très bonne nouvelle pour notre planète et sa biodiversité.

 [audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/06/Apres-les-gratte-ciel-les-gratte-terre-124225611.mp3|titles=Les gratte-terre]

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.