Générosité « suspendue », la chaîne de solidarité

café crédit phovoir.comUn mouvement de générosité envers les plus pauvres se met en place un peu partout dans le monde, en France aussi !

Generosite-suspendue-

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

On parlait hier de la baisse de dons à la Banque Alimentaire, cela signifie peut-être que la générosité est en train d’évoluer car on voit se créer de nouvelles formes d’entraide. Par exemple aux Etats-Unis, dans certains « drive in » vous savez ces chaînes de restauration rapide où l’on va en voiture, des clients entendent de plus en plus souvent le caissier leur lancer au moment de régler l’addition : « la personne précédente a payé pour vous ! ». L’idée, nous explique Courrier International, est de faire un geste désintéressé envers un inconnu, qui fera sûrement de même, et de créer ainsi une chaîne de générosité. Comme cela se passe déjà au Canada, pionnier dans cette nouvelle forme d’altruisme.

Et en France, cela commence à venir…

Sur le modèle du caffe sospenso, littéralement, « café suspendu », un mouvement né à Naples il y a longtemps, l’opération commence à faire des émules chez nous. Le principe est le même, vous prenez un café, en payez deux, et le cafetier pourra l’offrir à un SDF ou un client manifestement très fauché. Le mouvement a démarré à Rouen et se répand rapidement via les réseaux sociaux à Lyon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Le Mans, Caen ou Évreux

Et puis, il y a la fameuse baguette ?

Là encore c’est sur Facebook que l’initiative s’est mise en place en mai dernier : payez deux baguettes, deux sandwichs ou deux pains au chocolat et le boulanger fera don du second ; pour reconnaitre ces cafés et ces boulangeries, une affichette est apposée sur leur vitrine. Vous pouvez convaincre votre boulanger de faire partie de ce beau réseau en trouvant le kit promo sur Facebook, vous ne devriez pas avoir trop de mal à le convaincre, les boulangers sont souvent de bonnes pâtes !

Découvrez La baguette en attente sur sa page facebook

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce jeudi 28 novembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.