Une gélule qui va faire du bruit

mal au ventre crédit phovoir.comLa bonne nouvelle d’aujourd’hui n’est pas très ragoûtante… mais c’est une news capitale pour la vie en société ! Si ! Si !

Une-gelule-anti-flatulence-

 

 

Version écrite de la chronique

Un laboratoire brésilien vient de mettre sur le marché une gélule qui serait capable de neutraliser l’odeur des flatulences, autrement dit des pets. Selon ce laboratoire – Pholias -, la gélule en question contient une huile d’ail « riche en substances anti-oxydantes et déodorantes ». Le marché est porteur : ce labo estime que 15% de la population brésilienne souffre de dysbiose, un déséquilibre de la flore intestinale, ce qui fait tout de même 30 millions de clients potentiels rien qu’au Brésil; sans compter les occasionnels. Et comme le reste de la planète n’est pas épargné, la gélule anti-pets va faire du bruit.

Mais ça marche vraiment cette histoire d’ail ?

Justement, plusieurs spécialistes soulignent l’absence de références scientifiques sur le rôle de l’huile d’ail dans ce qui compose les flatulences malodorantes : les émissions de soufre, d’hydrogène, d’azote, de CO2 et de méthane (deux gaz à effet de serre…). En attendant, d’autres solutions existent pour limiter ces odeurs : éviter les aliments plus ou moins « gazogènes » : comme les boissons gazeuses, les œufs, haricots et autres flageolets. Et puis manger len-te-ment !

Pour en revenir à ce médicament, il sera en vente quand en France ?

Pas de date précise hélas, on ne le trouve même pas sur Internet, mais ça ne devrait pas tarder vu l’engouement qu’il suscite Outre- Atlantique !
Bon, toute cette histoire de pet, c’est délicat, ça aurait pu rester entre nous mais… je préférais que ça s’évente !

 

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce jeudi 12 décembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.