En France, on se ligue contre le gâchis !

phlife-urb-010-048_A5(1)Les chiffres concernant le gaspillage alimentaire sont affolants: Les Français jettent en moyenne 20kg de nourriture comestible par an. Dont près d’un tiers est toujours dans son emballage. C’est un des défis les plus importants de notre époque.

Du gaspillage alimentaire

 

Version écrite de la chronique

Il y a trois mois le gouvernement a instauré  le  » Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire  » : campagnes publicitaires, forums, conseils, l’État soutient même les initiatives citoyennes. L’objectif: diminuer de moitié le gâchis d’ici 2025. La plupart des supermarchés ont d’ailleurs signé ce pacte: Carrefour, Auchan, Simply Market, Monoprix… Et c’est tant mieux, leur gaspillage est énorme! Plus de 2 millions de tonnes par an! Chaque enseigne met en place des stratégies différentes: le groupe Casino a signé plusieurs partenariats avec la Fédération des Banques Alimentaires, la Croix Rouge ou encore avec le Samu Social de Paris. La chaîne soutient également la création d’une épicerie sociale. Simply Market favorise les dons de produits en date courte, les collectes dans les magasins et transforme ses déchets alimentaires en engrais. Son association accompagne plus de 100 projets de solidarité alimentaire. Chez Auchan, l’an dernier, on a distribué plus de 500 000 repas aux plus démunis. Dans le même registre, en 2012, Carrefour a distribué 80 millions de repas à 3 millions de bénéficiaires d’associations et Leclerc a donné plus de 42 tonnes d’aliments aux banques alimentaires, 25% de plus qu’en 2011.

 » Green-washing  »  ou pas  » green-washing « ?

On ne va pas se mentir, il s’agit surtout de gestion de stocks. Mais finalement tout le monde y trouve son compte. Pour vous donner une idée, l’année dernière les dons des supermarchés représentaient 36% des produits reçus par les banques alimentaires.

Quand les consommateurs s’en mêlent…

Le moteur de recherche   » Gaspi Finder  »  donne la date de consommation exacte d’un produit qui a dépassé sa date de péremption. L’application   » Partage ton frigo  » permet d’échanger entre amis ou entre voisins le surplus de nourriture qui encombre votre frigo.

État, supermarchés, citoyens, c’est une autre chaîne alimentaire qui est en train de se former et elle est basée sur le partage. C’est plutôt encourageant!

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 9 septembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.