Françoise-Hélène Jourda, femme de l’environnement

La 18ème édition des Femmes en Or s’est déroulée le 7 juin 2010 à Paris. Ce trophée consacre des femmes qui vont au bout de leurs rêves et font avancer le monde. C’est Françoise-Hélène Jourda, architecte, qui a été consacrée « femme en or » dans la catégorie Environnement.

Dans l’univers plutôt masculin de l’architecture, Françoise-Hélène Jourda s’est imposée par ses vues écologiques. Elle ne construit pas pour flatter son ego d’architecte, mais pour élever des bâtiments responsables et de qualité.

« Aujourd’hui, je pense que les problèmes liés à l’environnement vont permettre aux architectes, non seulement de renouveler leur culture et leur langage, mais surtout de les réinscrire socialement dans ce qui aurait dû rester leur rôle, celui d’acteurs sociaux profondément ancrés dans la notion d’usage et de respect de l’autre », plaide Françoise-Hélène Jourda qui défend l’écologie non comme une contrainte mais comme une nouvelle culture architecturale.

Plus d’infos : www.femmesenor.fr

A écouter sur la webradio de Néoplanète : l’interview audio de Françoise-Hélène Jourda

Nous avions consacré un article à Françoise-Hélène Jourda dans le numéro 13 de Néoplanète sous le titre « Françoise-Hélène Jourda, l’architecte durable »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone