Frais, surgelés ou en conserve : comment bien choisir vos légumes

Aujourd’hui, vous avez le choix entre des produits frais, surgelés ou en conserve. Mais faut-il acheter les fruits et légumes chez le primeur pour leur fraîcheur et avoir plus de vitamines et autres antioxydants ? Stop aux idées reçues ! Voici le vrai du faux…

pixabay

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les trois manières dont sont vendues les fruits et légumes ont chacune leurs avantages mais aussi leurs inconvénients.

Que valent-ils frais ?

marché  © Flickr/Laurent GUERINVous trouvez vos fruits et légumes directement auprès du producteur, sur les marchés (bio) ou encore en supermarché. Frais, ils présentent l’avantage d’être riches en vitamines et minéraux. Mais savez-vous que leurs qualités nutritionnelles diminuent très rapidement ? En effet, entre leur cueillette et le temps que vous prenez pour les préparer, certains surgelés seront plus riches en vitamines et minéraux ! Consommez-les donc vite car ils peuvent perdre jusqu’à 50% de leur nutriments. En attendant, stockez les dans le réfrigérateur ou un endroit frais.

N’oubliez pas que si vous les cuisinez dans un volume d’eau pendant une vingtaine de minute, il y aura moins d’intérêt à les manger car les vitamines auront disparues ! Privilégiez donc la cuisson vapeur.

Lire : 6 conseils pour cultiver fruits et légumes en ville

Que valent-ils surgelés ?

petits pois  © pixabaySavez-vous qu’après un seul jour de congélation, les brocolis perdent 15,1 % de leurs propriétés antioxydantes et après 8 mois, 40 % pour les asperges ? Comme quoi, on ne sait plus vers quoi se tourner… Mais en réalité, les légumes surgelés sont aussi nourrissants voire plus que quand ils sont frais ! Les produits frais perdent jusqu’à 50% de leur teneur en vitamine C deux jours après la cueillette, et 15% par jour, alors que s’ils sont surgelés, ils sont vites emballés pour conserver toutes leurs vitamines et autres minéraux.

N’oubliez pas, plus le délai est long entre la décongélation et la cuisson, plus les pertes en vitamines sont importantes. Ne dégelez pas un produit à température ambiante… pendant des heures mais mettez-le au réfrigérateur.

Lire : Surgelés : comment bien respecter la chaîne du froid

Que valent-ils en conserve ?

conserve © wikipediaLes boîtes en aluminium conservent-elles vraiment les vertus antioxydantes des légumes ? Lors des productions, les industriels y ajoutent souvent des antioxydants comme la vitamine C, l’acide citrique pour améliorer la conservation, du sel et du sucre. Et puis la mise en conserve entraîne la perte d’un grand nombre de nutriments voire la totalité dans le cas du céleri.

En voici quelques exemples :

Les betteraves perdent 64 %, les petits pois 46 %, les épinards 32 %, ou encore les asperges 25 %. Donc pour profiter des nutriments encore présents, ne jetez pas le liquide dans lequel ils baignent ! Vous pouvez remarquer que dans ce cas de figure, l‘asperge se conserve bien mieux en boite (- 25%) qu’en congélation ( – 40 % ).

L’avantage avec vos boites c’est qu’elles sont pratiques et qu’elles gardent les aliments avec toutes leurs qualités saveurs de 2 à 5 ans.

Lire : Date limite de conservation : ne soyez plus une bonne poire !

Bon à savoir :

Certains légumes sont insensibles au mode de conservation. Pour les artichauts, les concombres, les endives, les aubergines, les oignons, les courgettes, les radis, le poivron ou encore la laitue qu’ils soient au réfrigérateur, congélateur ou en boîte de conserve, ils gardent toujours leurs antioxydants !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Curieuse de la vie et aventurière, Hind aime découvrir de nouveaux horizons et d’autres cultures. Elle se dit citoyenne du monde. Elle se passionne par tout ce qui l’entoure. Elle raffole du foot, de la mode, de la beauté, du bien-être …Licence de journalisme en poche, elle se spécialise dans un master en journalisme radio/tv à l’IEJ Paris. En se souciant de l’avenir de notre planète, elle rejoint l’équipe de Néoplanète.