For the Earth to be a Betterplace

L’entrepreneur Israelien Shaï Agassi en est certain : les voitures électriques sont la solution pour rendre l’automobile plus propre.

Evidemment se pose le problème de l’autonomie et de la recharge. Comme il n’est pas possible de faire plus de 300 km avec une batterie et que la recharge demande au mieux 30 min sur des prises à gros ampérage, le mieux est de changer les batteries.

Shaï Agassi a donc créé un projet d’infrastructure baptisé « Betterplace » qui vise à mailler un territoire de stations d’échange à l’instar des stations services. On pourrait y procéder à un échange standard de batterie. On aurait ainsi en une minute une autre batterie chargée, plus rapide qu’un plein !

Ces stations seraient en prime infiniment plus propres que celles que nous connaissons : qui n’a jamais en effet marché dans une flaque d’huile ou saisi une pompe dégoulinante de carburant ? Ce système s’annonce comme le seul capable d’assurer rapidement la transition vers la voiture électrique. Seule chose à prévoir pour les constructeurs automobiles : installer les batteries en « quick drop » pour qu’elles soient amovibles facilement et rapidement. Pour cela, Betterplace collabore avec les constructeurs afin de normaliser le système d’échange de batteries.

Pour en savoir plus : betterplace.com

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone